Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Conrad 1er de Germanie

Conrad 1er de Germanie

dimanche 26 novembre 2017 (Date de rédaction antérieure : 27 octobre 2011).

Conrad 1er de Germanie (mort en 918)

Duc de Franconie-Roi de Francie orientale de 911 à 918

Fils de Conrad l’ancien et de Glismonde, fille de Arnulf de Carinthie. En 906, à Fritzlar [1], un duel l’opposa victorieusement à ses rivaux de la lignée des Babenberg pour l’hégémonie en Franconie [2]. Son père fut tué dans l’affrontement et il hérita du titre de duc de Franconie.

En novembre 911 à Forchheim [3], à la mort du roi de Germanie [4], il est élu par les grands du royaume de Francie orientale [5] pour succéder à son oncle, Louis IV l’enfant. Son règne fut une série d’échecs qui commença par la révolte des nobles lotharingiens [6]. Ceux-ci, conduits par Régnier au long col, comte de Hainaut [7], se rallièrent au roi de France, Charles le Simple.

Les ducs de Bavière [8], de Saxe [9] et de Souabe [10] se révoltèrent et se rendirent indépendants, malgré le mariage en 913 de Conrad avec Cunégonde de Souabe, sœur de Erchanger de Souabe, veuve de Léopold de Bavière, et mère de Arnulf, duc de Bavière.

Il tenta ensuite d’assurer son autorité avec l’appui des évêques. En septembre 916, il réunit à Hohenaltheim [11] un concile qui condamna Berthold et son frère Erchanger. Ces derniers furent exécutés le 21 janvier 917 sur son ordre.

Il meurt en décembre 918 sans descendance masculine. Auparavant, il avait chargé son frère, le margrave [12] Eberhard de Franconie de remettre le sceptre royal à Henri 1er, fils de Otton 1er de Saxe. il estimait que seul Henri était en position d’apaiser les dissensions entre les Francs, les Saxons, et qu’il était capable de rattacher la Bavière ducale et la Souabe méridionale, ainsi que l’Alsace à la Francie orientale, et ainsi de préserver l’unité du royaume.

La diète d’empire rassemblée à Fritzlar en 919, ratifia les dernières volontés de Conrad, et consacra le duc de Saxe Henri l’Oiseleur roi des Romains sous le nom de Henri 1er de Germanie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Portail:Allemagne/ Francie orientale

Notes

[1] Fritzlar est une ville allemande du Land de Hesse. Elle se situe au bord de la rivière Eder. Chef-lieu d’évêché et ville d’empire, elle joua un rôle important dans le Saint Empire au haut Moyen Âge, aussi bien au plan religieux avec l’abattage du chêne de Thor par Boniface de Mayence en 723, qu’avec l’élection d’Henri 1er lors de la diète de 919.

[2] Le duché de Franconie, était un des duchés originels du Saint Empire, fondé au 10ème siècle. Il avait pour capitale Nuremberg et comprenait les évêchés de Bamberg, de Würtzbourg, d’Eichstätt, la maîtrise de l’Ordre teutonique à Bad Mergentheim, les États princiers de Brandebourg-Bayreuth, Brandebourg-Ansbach, Henneberg-Schleusingen, Henneberg-Rœmhild, Henneberg-Schmalkalden, Löwenstein-Werthheim, Hohenlohe-Waldenbourg, les villes impériales de Nuremberg, Rothenburg ob der Tauber, Bad Windsheim, Schweinfurt, Weissenburg, outre plusieurs comtés, entre autres celui de Hohenlohe.

[3] Forchheim est une ville allemande située en Bavière

[4] Le Royaume de Germanie n’a pas réellement existé sous ce nom-là. Avec la fin des Carolingiens, les Ottoniens s’imposent et fondent une dynastie qui règne sur la Francie orientale. Pour marquer la différence avec le Royaume de France, on l’appelle Royaume Teutonique. Ce ne sont que les historiens allemands modernes qui lui donnent le nom de Royaume de Germanie. Ce Royaume correspondait au départ aux territoires de la Franconie, de la Saxe et de la Bavière. Mais avec les nombreuses modifications territoriales, le titre de roi de Germanie est devenu honorifique et s’est même pratiquement confondu avec celui de Roi des Romains.

[5] La Francie orientale est la partie orientale de l’empire carolingien partagé lors du traité de Verdun en 843. Elle échoit à Louis le Germanique. Ce royaume comprenait la part orientale de l’ancienne Austrasie, la Saxe, la Thuringe et la Bavière. Le royaume des Francs orientaux ne gardera que sous les Carolingiens le nom de Francie qui sera dès l’origine également utilisé pour désigner deux régions : l’une originellement peuplée de Francs, la Francie du Rhin ou Lotharingie (« Rheinfranken »), l’autre colonisée par eux, la Francie du Main, ou Franconie (« Mainfranken »).

[6] La Lotharingie désigne le royaume de Lothaire II du latin Lotharii Regnum, arrière-petit-fils de Charlemagne. Il fut constitué en 855. Après sa mort, elle fut l’enjeu de luttes entre les royaumes de Francie occidentale et de Francie orientale, avant d’être rattachée au Saint Empire romain germanique en 880. Il devint un duché au début du 10ème siècle. Dans la deuxième moitié du 10ème siècle, le duché fut scindé en un duché de Basse Lotharingie et un duché de Haute Lotharingie, qui deviendra la Lorraine.

[7] Le comté de Hainaut ou Hainau –est un ancien comté qui relevait du Saint Empire romain germanique, qui se trouvait en bordure du royaume de France.

[8] Du milieu du 6ème siècle à 1918, la Bavière a été gouvernée par des ducs, puis des électeurs et enfin des rois. La maison de Wittelsbach, arrivée au pouvoir en 1180, à la chute des Welf, s’y est maintenue jusqu’en 1918.

[9] Le duché de Saxe était un duché médiéval couvrant la plus grande partie du nord de l’Allemagne. Il s’étendait sur les états allemands contemporains de Basse-Saxe, Rhénanie-du-Nord-Westphale, Schleswig-Holstein, Saxe-Anhalt et des parties de la Saxe. Le duc Henri le Lion occupa la région déserte de Mecklembourg Poméranie occidentale. Les Anglo-Saxons avaient quitté cette dernière zone pour l’Angleterre.

[10] La Souabe est une région historique d’Allemagne. Au haut Moyen Âge, le royaume d’Alémanie regroupait de nombreux petits royaumes sur le territoire des Alamans. Ceux-ci sont soumis par les Francs sous Clovis 1er et Théodebert 1er. À partir du début du 6ème siècle, l’Alémanie est un duché sous le contrôle des Francs, jusqu’à ce qu’il soit dissous en 746 en raison du Massacre de Cannstatt. En 829, le royaume de la Souabe se forme sur le même territoire, qui est attribué à Louis II le Germanique et donc à la Francie orientale dans le traité de Verdun en 843. Après la réforme des comtés dans la Francie orientale, le Duché de Souabe est alors formé en 915 ; il s’étendait alors des Vosges dans l’ouest jusqu’au Lech dans l’est et à Chiavenna, aujourd’hui en Italie, dans le sud

[11] Hohenaltheim est une commune de Bavière, située dans l’arrondissement de Danube-Ries, dans le district de Souabe.

[12] Le titre de margrave était donné aux chefs militaires des marches (ou mark), dans l’empire carolingien, puis à certains princes du Saint Empire romain germanique. Le titre équivalent en français est marquis. Le margraviat est la juridiction sur laquelle il a autorité.