Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Rhiannon

samedi 26 novembre 2022, par ljallamion

Rhiannon

Personnage de la mythologie celtique

Rhiannon appartient à la tradition galloise, son nom issu de Rigantona, signifie Grande Reine. Elle apparaît dans 2 des 4 Mabinogion [1] : “Pwyll, prince de Dyved” et “Manawydan fils de Lly”r.

Dans le premier conte, Pwyll aperçoit sur la colline de sa résidence royale de Narberth, une cavalière inconnue. Désirant connaître son identité, il demande à un serviteur de la rattraper, mais celui-ci n’y parvient pas. Il donne alors l’ordre au meilleur de ses cavaliers de la rejoindre, sans plus de succès. Le lendemain, c’est le meilleur coursier de ses terres qui subit le même échec. Le jour suivant, c’est Pwyll lui-même qui engage la poursuite. Alors que son cheval est à bout de souffle et risque de s’effondrer, il appelle l’inconnue qui s’arrête immédiatement. Elle lui dit se nommer Rhiannon et qu’elle a fui son père qui veut la marier de force. Elle dit aussi être amoureuse de lui et qu’elle veut l’épouser. Pwyll accepte et le mariage est fixé l’année suivante.

4 ans plus tard, nait Pryderi , mais le garçon est enlevé à la naissance et sa mère est accusée d’infanticide, à l’instigation des femmes chargées de s’en occuper. En guise de pénitence, elle est condamnée à rester assise aux portes de la ville pendant 7 ans, elle doit raconter son histoire aux visiteurs et les faire entrer en les portant sur son dos.

Mais au bout de 4 ans, Ternon Twryf Lliant vient éclaircir l’affaire et raconte son histoire. Tous les ans, sa jument poulinait mais l’animal nouveau-né était immédiatement enlevé par un monstre. Il y a 4 ans, il avait attaqué le monstre et lui avait coupé une patte. Dans l’écurie, il avait trouvé un enfant qu’il avait adopté et appelé Gwri Gwallt Euryn.

La preuve est faite que Gwri Gwallt Euryn est le fils de Pwyll et de Rhiannon, dont la peine est annulée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Claude Sterckx, Éléments de cosmogonie celtique, éditions de l’Université de Bruxelles, Bruxelles, 1986, (ISBN 2-8004-0900-2)

Notes

[1] Les Mabinogion ou les Quatre Branches du Mabinogi sont quatre récits médiévaux, écrits en moyen gallois (gallois du 12ème siècle au 16ème siècle), qui font référence à la mythologie celtique de l’Antiquité. Traditionnellement s’y ajoutent d’autres contes relevant de la légende arthurienne. Le mot Mabinogion est le pluriel de Mabinogi.