Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Álvaro de Mendaña y Neira

Álvaro de Mendaña y Neira

vendredi 27 novembre 2020, par ljallamion

Álvaro de Mendaña y Neira (1542-1595)

Navigateur et explorateur espagnol

Il était marié à Isabel Barreto , elle-même navigatrice et exploratrice.

Neveu du vice-roi [1] du Pérou [2] Lopes Garcia de Castro , il est préféré à Pedro Sarmiento de Gamboa pour diriger une grande expédition dans le Pacifique, bien que celui-ci en ait eu l’initiative.

Parti de Callao [3] le 20 novembre 1567, il traverse le Pacifique d’est en ouest, dans l’hémisphère sud, et découvre l’archipel des îles Salomon [4] en février 1568.

En 1595, il dirige une deuxième expédition dans le Pacifique qui part le 9 avril 1595 de Callao et découvre les îles Marquises [5] en juillet 1595 avant de poursuivre jusqu’aux îles Santa Cruz [6] où il meurt.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Annie Baert, Le Paradis Terrestre, un mythe espagnol en Océanie — Les voyages de Mendaña et de Quirós, 1567-1606, Éditions L’Harmattan, France, 1999, ISBN 2-7384-8205-8.

Notes

[1] Les vice-roi et lieutenants étaient nommés par le pouvoir royal ; les présidents du royaume, choisis par les précédents, gouvernaient en leur absence

[2] La vice-royauté du Pérou était l’un des deux principaux districts administratifs créé par la couronne de Castille dans ses possessions d’outre-mer, avec la Nouvelle-Espagne centrée sur le Mexique. Pendant les deux premiers siècles de son existence, il comprenait la plus grande partie de l’Amérique du Sud.

[3] Callao est une ville du Pérou, proche de Lima, l’un des six districts de la Province Constitutionnelle de Callao. Principal port de pêche et de commerce du pays. Callao est fondée en 1537, deux ans après Lima, et devient aussitôt le principal port espagnol de commerce dans le Pacifique. Durant la vice-royauté du Pérou toutes les marchandises produites dans la partie est du royaume sont transportées à travers les Andes à dos de mule vers Callao. Elles sont ensuite chargées sur des bateaux et transportées jusqu’au Panama, puis de nouveau rechargées pour traverser l’isthme de Panama et enfin de nouveau rechargées pour traverser l’océan Atlantique jusqu’en Espagne.

[4] Les Îles Salomon parfois simplement appelées les Salomon, sont un État de Mélanésie situé à l’est-sud-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les archipels qui composent ce pays se trouvent essentiellement en mer des Salomon et en mer de Corail. Les Salomon sont une monarchie membre du Commonwealth. Ils sont constitués d’une douzaine d’îles principales et de près d’un millier d’îles plus petites situées à cheval sur deux archipels : les îles Salomon pour la majorité du pays et les îles Santa Cruz pour la province de Temotu

[5] Les îles Marquises forment un des cinq archipels de la Polynésie française. Elles furent ainsi nommées par l’Espagnol Álvaro de Mendaña qui les approcha en 1595. Il leur donna ce nom en l’honneur de l’épouse de son protecteur, le vice-roi du Pérou, García Hurtado de Mendoza, marquis de Cañete. Mendaña a d’abord visité Fatu Hiva puis Tahuata avant de rejoindre les îles Salomon.

[6] extrémité est de l’archipel actuel des Salomon