Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Antoninus Liberalis

dimanche 28 juin 2020, par ljallamion

Antoninus Liberalis

Grammairien et mythographe d’expression grecque

Sa vie est entièrement inconnue : on ne connaît que son nom, cité dans le titre et la suscription de l’unique manuscrit conservant son œuvre. La tradition philologique [1] en fait un affranchi, et l’on pense qu’il a vécu dans la deuxième moitié du 2ème siècle ou au début du 3ème siècle, c’est-à-dire sous le règne des Antonins [2] ou des Sévères [3].   La seule œuvre qui lui soit attribuée, “les Métamorphoses” à distinguer de l’œuvre homonyme d’Ovide, présente un intérêt littéraire certain car ce recueil de 41 fables sur la mythologie grecque est souvent la seule trace d’œuvres poétiques plus anciennes aujourd’hui disparues.   Antoninus déclare lui-même reprendre divers auteurs, principalement Nicandre de Colophon et Boïos, poète de la période hellénistique.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Manolis Papathomopoulos, introduction à l’édition des Métamorphoses, Belles Lettres, collection des Universités de France, Paris, 2002 (1re édition 1968) (ISBN 2-251-00020-8)

Notes

[1] La philologie, consiste en l’étude d’une langue et de sa littérature à partir de documents écrits. C’est une combinaison de critique littéraire, historique et linguistique. Elle vise à rétablir le contenu original de textes connus par plusieurs sources, c’est-à-dire à sélectionner le texte le plus authentique possible, à partir de manuscrits, d’éditions imprimées ou d’autres sources disponibles (citations par d’autres auteurs, voire graffiti anciens), en comparant les versions conservées de ces textes, ou à rétablir le meilleur texte en corrigeant les sources existantes.

[2] Les Antonins sont une dynastie d’empereurs romains qui ont régné entre 96 et 192 apr. jc.

[3] Les Sévère sont une dynastie d’empereurs romains du Haut Empire ayant régné approximativement durant le premier tiers du 3ème siècle, après L’Empire d’Auguste, et avant la Crise de l’Empire romain. Fondée par Septime Sévère, elle vit se succéder cinq empereurs qui régnèrent de 193 à 235, avec une interruption d’avril 217 à juin 218. Elle s’éteignit en 235 lorsque Sévère Alexandre, son dernier représentant, fut assassiné. Bien que Septime Sévère ait été porté au pouvoir par un coup d’État militaire, les Sévère se présentèrent toujours comme les successeurs légitimes des Antonins du siècle précédent et mirent l’accent sur la continuité dynastique