Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Samuel Masham

mercredi 18 juillet 2018, par ljallamion

Samuel Masham (1678/79-1758)

1er baron Masham-Général britannique

officier de l'armée britannique, 1689-1739.Courtisan de la cour de la reine Anne de Grande-Bretagne et mari de sa favorite, Abigail Masham.

Fils de sir Francis Masham 3ème baronnet de Otes et de Mary Scott. Il est né dans la même maison que celle où John Locke a passé ses dernières années. Il entre à la cour comme page de Georges de Danemark , mari de la future reine. En 1701, il est nommé equerry [1].

Il rencontre sa future femme, Abigail Hill, en 1704, quand elle est nommée Lady of the Bedchamber [2] d’Anne. C’est également cette année que l’amitié entre Anne et laduchesse de Marlborough commence à décliner. Sarah, une Whig [3], s’absentait fréquemment de la cour, parfois pour de longues périodes et était trop autoritaire avec la reine. Abigail, Tory [4] et aidée par ses flatteries, pris donc rapidement sa place auprès de la reine.

C’est probablement le leader Tory Robert Harley qui vanta à Masham les avantages existant à épouser une favorite royale. Le couple se marie en 1707, en présence de la reine qui offre 2 000 £ à Abigail pour sa dot. La duchesse, qui n’a pas été mise au courant et qui n’a plus autant d’influence qu’avant sur la reine, découvre l’événement quelques mois plus tard. Elle accuse Anne de lesbianisme [5], ce qui finit par la mettre totalement en disgrâce.

La position d’Abigail profitat à son époux. Il fut promu général de brigade [6], et en 1710 devient député pour Ilchester [7]. En 1712 Robert Harley, désormais comte d’Oxford et Mortimer, demande à la reine de créer 12 nouveaux pairs, à l’occasion des négociations pour le traité d’Utrecht [8], contre lequel les Whigs étaient fermement opposés.

Masham faisait partie des nouveaux pairs proposés à la reine. Anne n’accepta qu’à condition qu’Abigail demeure sa femme de chambre. Masham devient donc baron Masham de Otes.

Après la mort de la reine Anne en 1714 son successeur, George 1er, fait revenir le couple Marlborough partit en exil.

Abigail se retire de la vie publique et son mari devient “King’s Remembrancer” en 1716.

Il décède en 1758.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du livre de Frances Harris, « Masham, Abigail, Lady Masham (1670 ?–1734) » et « Samuel Masham (1678/9–1758) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Notes

[1] aide de camp

[2] La Lady of the Bedchamber (littéralement « Dame de la Chambre ») est la dame de compagnie qui accompagne la reine régnante ou consort à la cour britannique. C’est une fonction distincte de la Maîtresse de la garde-robe, qui désigne l’aînée des dames de compagnies de la reine. Elle est aussi à distinguer de la Woman of the Bedchamber qui reste en permanence auprès de la reine. La Lady of the Bedchamber occupe des fonctions ponctuelles.

[3] Le parti Whig est un parti politique apparu au 17ème siècle en Angleterre qui, à compter de la fin du 17ème siècle, militait en faveur d’un parlement fort en s’opposant à l’absolutisme royal. Il s’opposait au parti Tory de l’époque.

[4] Le terme Tories désigne les partisans d’une philosophie politique traditionaliste anglo-saxonne. Au Royaume-Uni, les Tories constituaient l’un des deux groupes parlementaires britanniques à partir du 17ème siècle, ancêtres du Parti conservateur. Réputés proches de la dynastie Stuart, ils étaient favorables à un pouvoir royal fort et défendaient les intérêts de l’aristocratie foncière. Inspirant la méfiance de la Maison de Hanovre, qui les suspectait de collusion avec la dynastie précédente, les rois du 18ème siècle leur préféraient les Whigs.

[5] Le mot lesbianisme est souvent utilisé pour décrire l’attirance sentimentale et sexuelle entre deux femmes. On parle aussi d’homosexualité féminine pour qualifier cette attirance

[6] Dans l’armée britannique, ainsi que dans nombre d’armées du Commonwealth, le grade de brigadier est intermédiaire entre ceux de colonel et de major-général. Cette position intermédiaire rappelle le brigadier des armées françaises de l’Ancien Régime. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, il ne s’agissait pas d’un grade, mais d’un rang que prenaient certains colonels.

[7] Ilchester est un village et une paroisse civile situé sur la rivière Yeo à huit kilomètres au nord de Yeovil, dans le comté anglais du Somerset.

[8] Les traités d’Utrecht sont deux traités de paix signés en 1713 qui mirent fin à la guerre de Succession d’Espagne. Le premier fut signé à Utrecht le 11 avril entre le royaume de France et le royaume de Grande-Bretagne, le second fut signé à Utrecht le 13 juillet entre l’Espagne et la Grande-Bretagne.