Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Giovanni Nanni ou Giovanni de’ Ricamatori dit Giovanni da Udine

Giovanni Nanni ou Giovanni de’ Ricamatori dit Giovanni da Udine

vendredi 2 septembre 2016

Giovanni Nanni ou Giovanni de’ Ricamatori dit Giovanni da Udine (1487-1564)

Peintre et architecte italien

Né à Udine [1], Nanni est considéré comme le premier peintre moderne des natures mortes.

Jeune, Giovanni Nanni observe et dessine les animaux, les plantes, et son père le met en apprentissage, à Udine, chez le peintre Pellegrino da San Daniele .

Après avoir séjourné à Venise, il part pour Rome où il devient élève puis assistant du peintre Raphaël. Il est responsable de la plupart des éléments dits décoratifs des projets artistiques de son maître à Rome.

Giovanni da Udine, spécialiste des fresques et des décors grotesques en stuc, est l’auteur des stucs de la Loggia di Raffaello [2], des ribambelles de fruits de la loggia di psiche de la villa Farnesina [3] ; il participe également à la construction de plusieurs fontaines monumentales, aujourd’hui détruites.

Après la mort de Raphaël, il poursuit les projets commencés par son maître, en particulier la villa Madame [4], à Rome.

Après le sac de Rome, en 1527, il part à Florence [5], où il travaille aux stucs de la Sagrestia Nuova [6] à San Lorenzo, puis à Venise où là aussi il prend part à la réalisation des stucs du palazzo Grimani, vers 1540.

À Udine, il contribue, en tant qu’architecte, à la construction de la Torre dell’Orologio [7] et à la fontaine de la Piazza Nuova.

Rentré à Rome en 1560 pour y travailler au troisième étage de la Loggia di Raffaello du Vatican, Giovanni da Udine y meurt quatre ans pus tard.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Charles Blanc, Histoire des peintres de toutes les écoles. Giovanni da Udine. 1487-1564, école romaine, spécialiste des grotesques et arabesques, Paris, Renouard, 1868.

Notes

[1] Udine est une ville d’Italie, capitale de la région historique et géographique du Frioul, située dans la région Frioul-Vénétie julienne. Elle est le chef-lieu de la province d’Udine. Udine se trouve au centre de la région et est située sur les voies transalpines du Frioul, en direction de l’Autriche et vers l’Est européen. Capitale de la région historique du Frioul, elle fut fondée en 983, et gagna vite en importance grâce au déclin d’Aquilée d’abord et de Cividale ensuite en devenant le siège du Patriarche d’Aquilée, à l’occasion de la donation du château de la part de l’empereur Laiton

[2] Vatican, 1517-1519

[3] La villa Farnesina (ou la villa della Farnesina ou plus simplement la Farnesina ou même la Farnésine), via della Lungara, à Rome, a été construite entre 1508 et 1511 par l’architecte Baldassarre Peruzzi dans le rione du Trastevere, pour le compte du Siennois Agostino Chigi, banquier et trésorier du pape Jules II.

[4] La villa Madame est une villa suburbaine au pied du Monte Mario dans la campagne romaine. La Villa Madama est officiellement la résidence d’accueil des chefs d’État étrangers reçus par le président du Conseil. La résidence officielle du chef du gouvernement est le Palais Chigi. Elle est commandée par le cardinal Jules de Médicis au peintre Raphaël qui en dessine les plans et en entame la construction (en 1518) avant de laisser son disciple, Antonio da Sangallo le Jeune, continuer son œuvre. La décoration intérieure est l’œuvre de Giulio Romano, de Baldassarre Peruzzi qui réalisent les fresques et de Giovanni da Udine qui se charge des stucs en s’inspirant de la Domus aurea de Néron, alors récemment découverte. La villa doit son nom à Marguerite de Parme qui a également laissé le palais Madame au centre de Rome.

[5] Florence, capitale de la région de Toscane et siège de la ville métropolitaine de Florence. Berceau de la Renaissance en Italie, capitale du Royaume d’Italie entre 1865 et 1870

[6] la nouvelle sacristie

[7] tour de l’Horloge