Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Joachim III Frédéric de Brandebourg

Joachim III Frédéric de Brandebourg

mercredi 20 juillet 2016

Joachim III Frédéric de Brandebourg (1546-1608)

Électeur de Brandebourg de 1598 à 1608-Évêque luthérien de Brandebourg-Archevêque luthérien de Magdebourg-Régent de Prusse

Membre de la famille Hohenzollern, fils de Jean II Georges de Brandebourg et de Sophie de Liegnitz .

En 1566, il devint archevêque luthérien de Magdebourg [1]. Il fit construire la première verrerie du Brandebourg, où des artisans de Bohême vinrent travailler.

En 1570, il épousa Catherine de Brandebourg-Küstrin , fille de J ean 1er de Brandebourg-Küstrin .

Veuf, il épousa Éléonore de Prusse , fille du duc Albert Frédéric de Prusse. Albert Frédéric de Prusse étant atteint d’une aliénation mentale, Joachim III Frédéric de Brandebourg devint régent du duché de Prusse.

En 1603, il fit percer le canal de l’Oder-Havel. Adoptant les plans des écoles de Saxe, Joachim III Frédéric fit construire à Joachimsthal [2] le lycée de Joachimsthalsche [3].

Il décéda d’une embolie cérébrale sur la route de Storkow à Berlin.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Joachim III Frédéric de Brandebourg/ Portail du Saint-Empire romain germanique/ Maison de Hohenzollern

Notes

[1] Magdebourg, est une ville d’Allemagne orientale, capitale du Land de Saxe-Anhalt, sur les rives de l’Elbe. Choisie par le premier empereur germanique Othon 1er vers 936 pour être la nouvelle capitale de l’Empire, Magdebourg a toujours été une des villes majeures de la vallée de l’Elbe.

[2] Joachimsthal est une commune de l’arrondissement de Barnim, dans le Land de Brandebourg, en Allemagne. Située entre les lacs de Werbellin et de Grimnitz, elle borde au nord la lande de Schorfheide, rattachée à la réserve naturelle de Schorfheide-Chorin. Les faubourgs d’Ausbau, Bahnhof Werbellinsee, Bärendickte, Elsenau, Feriendorf Grimnitzsee, Forst Joachimsthal, Grimnitz, Hubertusstock, Jägerberg, Kienhorst, Leistenhaus, Lindhorst et Michen dépendent aussi de Joachimsthal. Pour la protéger, les margraves de Brandebourg édifièrent en 1247 le château fort de Grimnitz au bord du lac. Ce château leur servait tout autant de séjour que de centre administratif. La première mention écrite du château remonte à 1298. Vers 1577, une première verrerie s’établit non loin de la forteresse. L’électeur Joachim-Frédéric fit lui-même ouvrir une cristallerie en 1601, et fit venir pour cela des artisans de Bohême. D’autres ateliers s’installèrent ensuite dans le pays, entre autres des tisserands.

[3] Joachimsthalsche Gymnasium