Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

AElfhere

jeudi 1er octobre 2015

AElfhere (mort en 983)

Noble anglo-saxon-Ealdorman de Mercie de 956 à sa mort

Fils d’Ealhhelm, ealdorman [1] du centre de la Mercie [2] de 940 à 951.

Il est nommé ealdorman de Mercie en 956 par le roi Eadwig, un poste qu’il conserve sous le règne de son successeur Edgar. Son frère AElfheah occupe également des fonctions importantes sous le règne d’Eadwig.

À la mort d’Edgar, en 975, la succession est disputée entre ses deux fils : Édouard, l’aîné, issu d’un premier mariage, et AEthelred II , le cadet.

La noblesse du royaume est divisée entre les deux candidats au trône, et AElfhere apporte son soutien à AEthelred et à la reine mère Elfthryth. Édouard est finalement couronné, mais il ne règne que trois ans avant d’être assassiné, et AEthelred monte sur le trône en 978.

AElfhere meurt le 22 octobre 983. Il est inhumé à l’abbaye de Glastonbury [3]. Son beau-frère AElfric Cild lui succède.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ælfhere/ Portail des Anglo-Saxons/ Ealdorman

Notes

[1] Un ealdorman est la personne qui dirige un comté dans l’Angleterre anglo-saxonne entre le 9ème siècle et le règne de Cnut le Grand (1016-1035). C’est un officier royal et un magistrat de haut rang, qui commande également l’armée de son comté en temps de guerre. Dans certaines chartes du Wessex, le terme est traduit par le latin dux ou præfectus.

[2] La Mercie est un royaume anglo-saxon du Haut Moyen Âge. Il occupe principalement la région des Midlands, au cœur de l’Angleterre, mais s’est étendu au-delà durant ses périodes d’expansion. La fondation du royaume est traditionnellement datée de 527 et attribuée à un certain Icel, mais faute de sources, il est difficile d’affirmer quoi que ce soit de certain concernant la Mercie jusqu’au règne de Penda, dans le deuxième quart du 7ème siècle. Ce puissant roi païen vainc plusieurs rois de Northumbrie et pose les bases de l’hégémonie mercienne sur le reste de l’Angleterre. Le christianisme nicéen devient la religion du royaume sous le règne de son fils Wulfhere.

[3] L’abbaye de Glastonbury, située en Angleterre, dans le Somerset, prétend être la plus ancienne église hors sol (par opposition aux cryptes et autres catacombes) au monde, datant l’établissement de la communauté de moines en 63, au moment de la visite légendaire de Joseph d’Arimathie, qui y aurait apporté le Saint-Graal et aurait planté l’aubépine de Glastonbury, arbrisseau fleurissant à Noël et en mai. Si ces faits apparaissent aujourd’hui peu vraisemblables, l’abbaye n’en conserve pas moins un intérêt certain, grâce à ses ruines et à sa riche histoire.