Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Cyriaque de Jérusalem ou Quiriace

Cyriaque de Jérusalem ou Quiriace

samedi 14 décembre 2013, par ljallamion

Cyriaque de Jérusalem ou Quiriace

Le martyre de saint Judas Quiriace, miniature du martyrologue de saint Basile. Peinture de Siméon Vlaherna

Né à Jérusalem sous le nom de Judas, fils de Siméon et de Anne, petit-fils de Zachée. Il devient rabbin de la synagogue locale. Dans l’année 326, l’impératrice Hélène, mère de Constantin, se rend à Jérusalem pour trouver le Vraie Croix. Là, elle apprend que Rabbi Juda connaît l’endroit où la Croix a été enterré, là où avait été crucifié le Christ.

Judas ne veut pas divulguer les renseignements en sa possession, mais au bout de 6 jours dans une citerne vide, sans eau ni nourriture, il révèle son secret à l’impératrice. Le jour de la découverte de la Croix, le 3 mai 326, après avoir vu le retour à la vie d’un mort après le contact avec la Vraie Croix, Judas se converti au christianisme et fut baptisé par saint Macaire , évêque de Jérusalem, en présence d’Hélène, et prend le nom de Kyriakos.

Dès lors, Ciriaque se plonge dans l’étude des Évangiles et la propagation de la Foi. En 327 le pape Sylvestre 1er le consacre évêque de Jérusalem.

Selon la tradition hagiographique, en 363 l’empereur Julien aurait exigé du nouvel évêque qu’il sacrifie aux dieux païens. Devant son refus, il lui aurait fait couper la main droite.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail du christianisme/ Martyr chrétien/ Cyriaque de Jérusalem