Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Casticos

jeudi 17 juin 2021 (Date de rédaction antérieure : 31 juillet 2011).

Casticos

Personnalité du peuple celte des Séquanes du 1er siècle av. jc

Fils de Catamantaloédis , qui avait régné en Séquanie [1] et avait reçu le titre d’ami du peuple romain.

Il est cité lors de l’épisode de la migration des Helvètes [2], conduite sous l’autorité d’Orgétorix.

Ce dernier rencontre Casticos et l’incite à reprendre le pouvoir de son père Catamantaloédis et à l’exercer sur les Séquanes.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, page 524, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 2000, (ISBN 2-7028-6261-6)

Notes

[1] Les Séquanes étaient l’un des peuples gaulois de l’est de la Gaule. Ils s’opposaient à leurs voisins Éduens au sud-ouest. Ils contrôlaient un vaste territoire correspondant aujourd’hui à la majeure partie de la Franche-Comté, entre la Saône, la Bresse, le Jura, les Vosges et le Sundgau qui leur fut enlevé peu avant l’intervention de César par Arioviste. Leur capitale était Vesontio (Besançon).

[2] Les Helvètes sont un ensemble de peuples celtiques de l’extrémité orientale de la Gaule originellement établis en Wurtemberg d’où ils ont émigré vers le plateau suisse lors de la mise en mouvement des Suèves vers le sud-ouest de la Germanie au début du 1er siècle av. jc. La confédération helvète semble avoir été constituée de 4 ou 5 pagi, dont les Verbigènes et Tigurins. Vraisemblablement à la suite d’une forte pression démographique en Rhétie résultant de la poussée des Suèves dans le sud-ouest de la Germanie, Helvètes, Latobices, Tulinges, Rauraques et Boïens tentent de migrer vers l’ouest de la Gaule transalpine en 58 av.jc. Repoussés au-delà du massif du Jura par Jules César, ils formeront l’Helvétie avec leurs compagnons d’infortune, exceptés les Boïens installés entre les territoires éduen, arverne et biturige, etc.