Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Julia Caesaris filia ou Julia Augusti filia

Julia Caesaris filia ou Julia Augusti filia

mercredi 31 mars 2021 (Date de rédaction antérieure : 31 juillet 2011).

Julia Caesaris filia ou Julia Augusti filia (39 av. jc-14 de notre ère)

Fille de l’empereur Auguste et de sa seconde femme Scribonia. Elle épousa successivement Marcus Claudius Marcellus, Marcus Vipsanius Agrippa et Tibère.

À la mort d’Agrippa, son père Auguste arrange un remariage de Julie avec celui qu’il voit alors comme son successeur, Tibère.

Sous le coup d’accusations d’adultère et de trahison, elle est exilée sous le règne d’Auguste en 2 av. jc sur l’île de Pandateria [1].

5 ans plus tard, Auguste la laissa enfin revenir et lui imposa des conditions un peu moins dures. Elle est assignée à résidence à Rhegium [2] mais elle ne fut jamais rappelée près de l’empereur.

À l’avènement de Tibère, celui-ci ne rappela pas sa femme du bannissement que son père Auguste avait décidé contre elle, en raison de son impudeur, mais l’enferma sous clé. Elle meurt après l’avènement de Tibère en 14.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Jean Pierre Martin et al., Histoire romaine, Paris, Armand Colin, coll. « U Histoire », 2006, 471 p. (ISBN 978-2-200-26587-8)

Notes

[1] Ventotene est une petite île italienne d’origine volcanique, située au large de la Campanie, dans la mer Tyrrhénienne. Longue de 3 kilomètres, sa largeur maximale est de 800 mètres. Elle fait partie des Îles Pontines. Dans l’Antiquité, elle était connue sous le nom de Pandataria ou Pendateria, et au Moyen Âge, Ventatere.

[2] Reggio de Calabre