Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Jean Dinemandi dit Jean Dorat

Jean Dinemandi dit Jean Dorat

mardi 19 février 2013

Jean Dinemandi dit Jean Dorat (1508-1588)

Écrivain français

En 1537 il quitte sa région natale pour s’inscrire à la Faculté des arts de Paris. En 1544, le père de Jean Antoine de Baïf l’engage comme précepteur de son fils, et de son jeune secrétaire Pierre de Ronsard. Les 2 amis seront les disciples fervents de l’humaniste qui se servait du grec pour apprendre à ses élèves le latin, dans la tradition des humanistes du siècle précédent qui se perpétua au 16ème siècle.

Il se fit d’abord remarquer par des poésies françaises, qui lui valurent la faveur de François 1er.

Quand le père de Baïf mourut, en 1547, on offrit à Dorat le poste de principal du Collège de Coqueret. En 1549, un nouveau venu nommé Joachim du Bellay vient rejoindre le groupe de ses élèves. La Défense et illustration de la langue française, fut composée sous les yeux de Dorat.

Il fut nommé en 1560 professeur de grec au Collège des lecteurs royaux créé par François 1er, et se fit une grande réputation par ses vers latins et grecs. En 1586, des élèves et des amis s’unirent pour publier un ensemble fort incomplet de ses Poemata, elles contiennent des poèmes, des épigrammes, des anagrammes, des odes, des églogues. Dorat, très malade, il mourut 2 ans plus tard. Il laissa deux fils et une fille qui se distinguèrent aussi comme poètes et érudits.

Son rôle auprès du groupe de la Pléiade fut peut-être d’être l’humaniste porteur de la tradition, pour qui le latin ne pouvait s’étudier correctement sans la connaissance du grec. Il fut presque exclusivement un poète d’expression latine et grecque.