Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 18ème siècle en France > Personnages du 18ème siècle > Johann Lukas Von Hildebrandt dit Johann Lucas de Hildebrand

Johann Lukas Von Hildebrandt dit Johann Lucas de Hildebrand

samedi 21 août 2021 (Date de rédaction antérieure : 5 janvier 2013).

Johann Lukas Von Hildebrandt dit Johann Lucas de Hildebrand (1668-1745)

Architecte autrichien d’expression baroque

Portrait de Johann Lukas Von Hildebrandt dit Johann Lucas de Hildebrand par Jacob van Schuppen (château de Wawel à Cracovie)

Né à Gênes [1], fils de Christoph Von Hildebrandt et de Elisabeth de La Tour-Devoir Caetta, il effectue d’abord ses études en Italie, et notamment à Rome en 1690.

Après son retour en Autriche, il sert comme ingénieur militaire et participe au siège de Belgrade, ce qui lui permet d’avoir sa clientèle dans l’aristocratie.

C’est ainsi qu’il édifie le palais Daun-Kinsky [2] de 1713 à 1716 puis, à la demande du prince Eugène, les 2 Palais du Belvédère, l’inférieur 1714/1715 et supérieur en 1721/1722. Il construit également plusieurs églises.

Il est considéré comme un des principaux sculpteurs de style baroque européen.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Grimschitz, B. Johann Lucas von Hildebrandt. Vienne-Munich [1959]/La Grande Encyclopédie soviétique, 3e édition (1970-1979)/traduit par mes soins

Notes

[1] Gênes est une ville italienne, capitale de la Ligurie, premier port italien et deuxième port de la mer Méditerranée. Gênes est située sur le golfe de Gênes, partie septentrionale de la mer de Ligurie. La ville correspond à l’inclinaison de l’arc de cercle formé à cet endroit par la côte. Au nord de la ville commencent les Apennins, débouchant à proximité sur la plaine du Pô. Gênes offre une façade méditerranéenne au nord de l’Italie, à 193 km de Nice au sud-ouest, à 155 km de Milan au nord et à 518 km de Rome au sud-est.

[2] Palais Kinsky est un palais baroque dans le centre de Vienne, Autriche. Il a été construit pour le comte Philipp von Daun Wirich, le commandant de la garnison dont le fils Leopold Josef Graf Daun est devenu un maréchal de l’impératrice Marie-Thérèse.