Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eustache du Caurroy

jeudi 13 décembre 2012

Eustache du Caurroy (1549-1609)

Compositeur

Né à Gerberoy, près de Beauvais, il entre enfant à la “psallette” de la cathédrale de Beauvais qu’il quitte en 1569 pour gagner la Chapelle royale de Charles IX, mais se fit rapidement connaître comme compositeur. En 1575, 1576 et 1583 il remporte des récompenses au concours de musique du Puy de Sainte Cécile d’Évreux avec une chanson à 4 voix, puis avec un motet, “Tribularer si nescirem”, enfin avec une chanson à 5 voix, “Beaux Yeux”. Son Te Deum pour 6 voix a été chanté pour le couronnement d’Henri IV à Chartres le 27 février1594

Jusqu’en 1595, il occupa le poste de vice-maître de la Chapelle Royale, puis fut promu compositeur de la Chambre du roi à partir de 1595. Entre 1596 et 1606, il accumule des bénéfices avec un canonicat à la Sainte-Chapelle de Dijon, des prieurés à Saint-Cyr, Passy, Saint-Ayoul de Provins, une prébende à Sainte-Croix d’Orléans. Ses oeuvres religieuses et instrumentales jouirent d’une grande considération auprès de ses contemporains, parmi lesquels Annibal Gantez ou Nicolas Formé. Moins de 1 an après sa mort, c’est sa “Missa pro defunctis” qui fut exécutée lors des funérailles d’Henri IV.

Editées de façon posthume comme la plupart de ses oeuvres, les 42 fantaisies d’Eustache du Caurroy constituent une véritable "somme" de contrepoint sur des thèmes variés, empruntés aussi bien à des psaumes qu’à des chansons célèbres de l’époque et traités en cantus firmus. Bien que catholique, il harmonisa 14 psaumes sur les textes de Clément Marot et Théodore de Bèze.

Il meurt à Paris le 7 août 1609.