Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Filippo Bruno dit Giordano Bruno

Filippo Bruno dit Giordano Bruno

mercredi 12 décembre 2012

Filippo Bruno dit Giordano Bruno (1548-1600)

Filippo Bruno dit Giordano Bruno docteur en théologie

Il est né à Nola, près de Naples. Il est le fils de Giovanni Bruno et de Fraulissa Savolino. En 1562, il part faire des études de philosophie aristotélicienne dans le grand monastère dominicain de Naples et prit le nom de Giordano. Il se révèla brillant est devint docteur en théologie en 1572. Déjà sa liberté de pensée lui vaut des réprimandes, lorsqu’il enlève des murs de sa chambre des portraits de saints et qu’il lit un auteur interdit : Érasme. Il est dénoncé par un dominicain en 1576. Il part pour Rome puis à Genève, après s’être défroqué.

En 1581, Henri III l’accueille en France et lui donne une chaire au Collège Royal. Accompagnant l’ambassadeur de France en Angleterre en 1584, il se vit attribuer une chaire à Oxford par la reine Élisabeth. Mais les idées de Giordano Bruno vont encore lui jouer des tours et Henri III se montre agacé par cet homme. Il part alors pour les pays qui ont accueilli favorablement la réforme.

Pendant cette période il édita ses principaux ouvrages, “Cena de le Ceneri” et “De l’Infinito, Universo e Mondi”, tous les deux édités en 1584. Dans “Cena de le Ceneri”, Bruno défendit la théorie héliocentrique de Copernic.

Dans “De l’Infinito, Universo e Mondi”, il a argué du fait que l’univers était infini, qu’il contenait un nombre infini de mondes, et qu’ils étaient tous habité par des êtres intelligents.

Il revint en France en 1585 et entra dans une querelle violente au sujet d’un instrument scientifique.

Il doit se sauver de Paris et part pour l’Allemagne en 1586, où il habite à Wittenberg, à Prague, Helmstedt, et à Francfort.

En 1591, Giordano Bruno n’a plus envie de fuir et veut même revoir son pays. Zuane Mocinego, de Venise, l’invite afin qu’il lui enseigne la géométrie. En fait, le 23 mai 1592, Zuane Mocinego le dénonce à l’Inquisition. Il fut arrêté pour ses recherches et jugé. Après qu’il eu abjuré, Bruno fut envoyé à Rome, en 1592, pour une autre épreuve. Pendant 8 années il fut maintenu emprisonné et interrogé périodiquement. Malgré cela il refusa d’abjurer et fut déclaré hérétique et brûlé.