Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Johann Walter

dimanche 23 juillet 2017 (Date de rédaction antérieure : 3 novembre 2012).

Johann Walter (1496-1570)

En 1524 il est dans le Wittenberg [1] où il écrivit son premier travail "Geystliche gesangk Buchleyn" [2]. Ami de Martin Luther il fut son conseiller musical et organisera en 1525 la “foire allemande”. De 1526 1548, il enseigna à l’école de latin dans la ville de kursaechsischen.

Comme écrivain de chants luthériens il créa la base pour la musique de l’église évangélique. En 1548 il est nommé maître du cœur à la chapelle de Dresde [3] et en 1554 il retourna, après sa mise à la retraite, dans sa région natale, où il meurt en 1570.

Notes

[1] L’université de Wittemberg, ouverte entre 1502 et 1817, est une université allemande qui s’est notamment distinguée au moment de la réforme protestante. Le 18 octobre 1502 fut inaugurée l’université de Wittenberg à l’initiative du prince électeur Frédéric III de Saxe (dit le sage). C’était la première université à voir le jour sur le territoire des duchés saxons après la partition de Leipzig en 1485. Cette fondation assura la formation de juristes, de théologiens et de médecins nécessaires au développement de la principauté de Saxe.

[2] Eyn geystlich Gesangk Buchleyn est une brochure de la chanson sacrée, fut le premier hymne allemand pour le chœur, publié à Wittenberg en 1524 par Johann Walter qui a collaboré avec Martin Luther. Il contient 32 chansons sacrées, dont 24 par Luther, dans des arrangements de Walter pour trois à cinq parties avec la mélodie dans le ténor. Luther a écrit une préface pour les livres partiels. La collection a été appelée la racine de toutes les chansons protestantes.

[3] Dresde est une ville-arrondissement d’Allemagne, capitale et ville la plus peuplée de la Saxe. Elle se situe dans le bassin de Dresde, entre les parties supérieures et médianes de l’Elbe et la plaine d’Allemagne du nord.