Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Heinrich Schütz

vendredi 9 mai 2014 (Date de rédaction antérieure : 31 octobre 2012).

Heinrich Schütz (1585-1672)

Musicien

Heinrich Schütz Musicien

3ème fils de Christophe Schütz et de Euphrosyne Bieger. En 1590 il se déplaça avec sa famille à Weissenfels [1]. A l’âge de 13 ans il part pour Cassel auprès du Landgrave Maurice de Hesse-Cassel pour suivre ses études au “collégium Maurizianum” dans la ville de Cassel et servi comme enfant de cœur à la chapelle de la cour ayant comme Maître de chapelle Georg Otto. En 1609 il entra à l’université de Marbourg [2] pour étudier le doit, mais le Landgrave Maurice lui conseilla d’abandonner ses études afin d’aller à Venise comme élève de Giovanni Gabrieli. Le landgrave lui fourni les moyens financiers nécessaire à son installation. Il resta à Venise pendant plus de 3 années, retournant à la cour de Cassel en 1613. Où il fut nommé 2ème organiste à la cour.

L’année suivante il servi pendant 2 mois à la cour de Dresde, et en 1615 l’électeur Jean-Georges 1er de Saxe lui demanda ses services pour une durée de 2 ans. Maurice accepta à contrecœur mais dû pour des raisons politiques se conformer au vœu de l’électeur.

Comme Maître de chapelle à Dresde, il fournit la musique pour des cérémonies de la cour, de trouver le personnel et de diriger l’éducation musicale des enfants de cœur. En 1619 il édita sa première collection de musique sacrée, “le Psaume de David” consacré à l’électeur, et le 1er juin il épousa Magdalena Wildeck.

A la mort de son épouse en 1625 il édita le "nach Cornelius Becker de Der Psalter"

Il était souvent absent de Dresde pour ses propres affaires ou celles de l’électeur, et en 1627 il était à Torgau [3], où son opéra, le premier allemand, fut exécuté pour le mariage de la fille de l’électeur Sophie Eleonore von Sachsen . Vers la fin des années 20 la dépression économique due au 30 années de guerre commença à affecter la cour électorale. Les salaires des musiciens furent suspendus, et en 1628 il décida de partir pour Venise, pour pouvoir étudier les développements dans la musique dramatique sur les conseils de Monteverdi. Il revint à Dresde en 1629, mais durant 2 ans les activités musicales de la cour furent arrêtés. Il accepta alors une invitation pour diriger la musique au mariage de prince Christian du Danemark . Il arriva à Copenhague en décembre 1633 et reçu un salaire comme Maître de chapelle par le Roi Christian IV jusqu’à son retour à Dresde en mai 1635. Il s’absenta durant 15 mois de Dresde en 1639 pour servir Georg de Calenberg . A son retour il trouva la plupart des membres de la chapelle dans la gêne. De 1642-1644 il fut de nouveau employé à la cour danoise. Par la suite il entra dans une semi retraite, passant beaucoup de son temps à Weissenfels, bien qu’il ait gardé le titre et les responsabilités de Maître de chapelle à Dresde. Il abandonna définitivement son poste seulement à la mort de l’électeur en 1656. Il continua néanmoins à assurer la musique pour des occasions à Dresde et voyagea fréquemment. Il travailla aux chefs d’oeuvre de ses dernières années “l’histoire de Noël, les trois passions” et des arrangements de psaumes.

Sa musique, en grande partie en textes allemands, constitue la réalisation finale des efforts de Luther d’établir le vernaculaire comme langue littéraire et liturgique. Il décède le 6 novembre 1672, à l’âge de 87 ans. Le motet exécuté à son enterrement a été écrit 2 ans plus tôt à sa demande par Christoph Bernard , un de ses étudiants. Il fut un des plus important compositeur allemand de sa génération.

GIF - 3.5 ko

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Encyclopædia Britannica/Heinrich Schütz/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Weißenfels est une ville d’Allemagne, du Land de Saxe-Anhalt.

[2] L’université de Marbourg est une université allemande fondée en 1527 par Philippe Ier de Hesse, qui en fait la plus ancienne université protestante au monde. Elle était la principale université de la Hesse. Elle est subdivisée en 17 facultés, compte près de 22 000 étudiants et emploie 7 500 personnes pour une population de moins de 80 000 habitants. Elle est ainsi le principal employeur de la ville.

[3] Torgau est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l’arrondissement de Saxe-du-Nord, dans le district de Leipzig.