Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Herman Cortez ou Fernand Cortès

Herman Cortez ou Fernand Cortès

samedi 22 août 2015 (Date de rédaction antérieure : 28 octobre 2012).

Herman Cortez ou Fernand Cortès (1485-1547)

Aventurier

Herman Cortez ou Fernand Cortès Aventurier

Né en 1485 en Estrémadure [1]. Il est issu d’une famille de vieille souche mais dépourvue de fortune. A l’age de 19 ans, il s’embarque pour le Nouveau Monde et s’illustre lors de la conquête de Cuba mené par Diego Vélasquez. Peu de temps après, il entend parler d’une expédition au Yucatan [2] projeté par Vélasquez. et en 1518, il prend la tête d’un convoi de 11 navires transportant 260 Espagnols et autant d’Indiens. En mars 1519, les espagnols affrontèrent des milliers d’indiens dans un combat sanglant, à Tabasco [3].

Les conquistadors furent vainqueurs mais le pays demeura aux mains du puissant Moctezuma dont le palais se trouve à Tenochtitlan [4], l’actuel Mexico.

Partant de Veracruz [5], qu’il vient de fonder, Cortez atteint Tenochtitlan à la tête d’une immense armée. Décidé, plus que jamais, à conquérir le royaume aztèque, il doit cependant remettre son projet à plus tard.

En effet, Vélasquez tente de le supplanter en s’emparant de Veracruz. A l’issue de leur affrontement, Cortez, vainqueur, repart en direction de Tenochtitlan. Il y voit la garnison espagnole assiégée par les aztèques mécontents des ravages espagnols et soucieux de préserver leurs temples.

Ces derniers tuent Montezuma qui allait négocier avec les espagnols. Son successeur tient tête aux Espagnols, ceux-ci battent en retraite vers la ville de Tlaxcala [6].

En 1521, après une lutte acharnée, il prend possession de la ville et la fait complètement raser. Le pays aztèque est désormais soumis. L’année suivante, Cortez est nommé gouverneur de la Nouvelle Espagne mais son ambition inquiète Madrid où il est rappelé en 1527. De retour en Espagne en 1540, Charles Quint lui refuse le remboursement des sommes investies sur ses propres deniers. Malgré tout il continua de le servir en Afrique du nord.

Tombé en disgrâce, Fernand Cortez, qui demeure l’une des plus grandes figures de toute la Reconquista, meurt, dans la province de Séville.

P.-S.

Source : dossiers secrets de l’histoire n° 14 de septembre 1998 et Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p319

Notes

[1] L’Estrémadure est l’une des 17 communautés autonomes d’Espagne. Située dans le sud-ouest du pays, elle partage ses frontières avec le Portugal, la Castille-Léon, la Castille-La Manche et l’Andalousie. La région se développe à l’époque de l’émirat de Cordoue avec la fondation de Badajoz en 875 par Ibn Marwan, un muwallad converti à l’islam, qui en fait son fief aux dépens de l’émir. Badajoz sera au 11ème siècle la capitale d’un royaume (taifa) s’étendant sur une bonne partie de l’Estrémadure et du Portugal actuels, avant d’être envahis au sud par les Almoravides puis les Almohades, au nord par les royaumes de Léon, de Castille et de Portugal. Alphonse VIII de Castille fonde Plasence en 1186, et Alphonse IX conquiert Cáceres en 1229 puis Mérida et Badajoz en 1230. Ferdinand III prend Medellín quelques années plus tard. La province verra la naissance des principaux conquistadores du 16ème siècle : Hernan Cortès, Hernando Pizarro. La conquête des Amériques apportera ainsi une richesse éphémère à la province.

[2] Le Yucatán est un État situé dans le sud-est du Mexique sur la péninsule du même nom. Mérida est la capitale de l’État de Yucatán qui comporte 106 municipalités. Les Mayas occupèrent cette région : Uxmal, Chichén Itzá en attestent. L’ancienne Tiho, ou Ichcanziho, était l’une des principales villes de la province maya de Chacán. Le conquistador Francisco de Montejo, y fonda le 6 janvier 1542 la ville de Mérida. Cette fondation marqua l’occupation définitive de la région par les Espagnols. Cette ville possède un homonyme en Espagne.

[3] Le Tabasco est un État situé au sud est (sureste) du Mexique, sur le golfe du Mexique. Entouré par les États de Veracruz, Chiapas et Campeche, ainsi que par le Guatemala. Le conquistador Hernan Cortes est arrivé dans le Tabasco le 12 mars 1519. Il débarqua à la "Punta de los Palmares", dans la bouche de la rivière Grijalva, mais fut reçu de manière hostile par les Indiens. Devant leur refus de se soumettre à la couronne d’Espagne, Cortés décida d’attaquer le 14 mars à de la bataille de Centla "où pour la première fois le cheval participait à une bataille dans le nouveau monde, provoquant une grand impact chez les indigènes. Après plusieurs heures de combat, les Espagnols furent en mesure de vaincre les naturels de Potonchan, et la ville fut rattachée à la couronne espagnole selon l’accord conclu avec le représentant du chef Maya Tabscoob. Hernan Cortes prit possession de la terre au nom de la couronne espagnole en déclarant la fondation le 25 mars de la villa de Santa María de la Victoria, qui sera la première ville sur le territoire du Mexique

[4] Mexico-Tenochtitlan ou, de manière abrégée, Tenochtitlan, est l’ancienne capitale de l’empire aztèque. Elle fut bâtie sur une île située sur le lac Texcoco (dont une grande partie a été asséchée par la suite). Elle était coupée par de longues avenues, traversée par des canaux et reliée au continent par des chaussées. En 1521, les conquistadors espagnols, sous les ordres d’Hernán Cortés, détruisirent une grande partie de la ville, et plus particulièrement tout ce qui pouvait rappeler les cultes idolâtres aztèques, puis y fondèrent Mexico, qui devint la capitale de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne.

[5] La ville fut fondée le 9 juillet 1519 par Hernán Cortés qui, le premier, accoste le 22 avril avec Alonso Hernández de Portocarrero et Francisco de Montejo, et ses hommes sur la plage de Chalchihuecan. La cité en devenir est nommée « Villa Rica de la Vera Cruz » (« La riche ville de la véritable croix ») : « riche » parce que les autochtones l’accueillent en lui offrant des vivres, de l’or et des bijoux (le but de l’expédition de Cortés est de trouver de l’or dans la région, une première expédition de Juan de Grijalva en 1518 en ayant fait état) et « Vera Cruz » (« vraie croix ») en raison du jour du débarquement sur ce rivage : un Vendredi saint.

[6] Située dans la vallée de Puebla, Tlaxcala ou Tlaxcala de Xicoténcatl est la capitale de l’État de Tlaxcala au Mexique.