Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Adèle de Savoie ou Adélaïde de Maurienne

Adèle de Savoie ou Adélaïde de Maurienne

vendredi 13 août 2021 (Date de rédaction antérieure : 10 mars 2012).

Adèle de Savoie ou Adélaïde de Maurienne (vers 1100-1154)

Reine de France

Pierre tombale d'Adélaïde de Savoie en l'église Saint-Pierre-de-Montmartre.Fille du comte Humbert II de Savoie et de Gisèle de Bourgogne . Entre le 25 et le 30 mars 1115 elle épouse, à Paris, en premières noces, le roi Louis VI le Gros, au passé mouvementé, mais qui à l’âge de 35 ans aspire à une vie calme.

Après la mort du roi en 1137, d’un excès de bonne chère, elle fait un second mariage avec le connétable [1] Mathieu 1er de Montmorency .

En 1153, elle obtient de son mari, de se retirer à l’abbaye de Montmartre [2] qu’elle avait fondée avec son fils le roi Louis VII, et y meurt le 18 novembre 1154. Son tombeau est en l’église Saint Pierre de Montmartre [3]

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Jean Dufour, « Louis VI, roi de France (1108-1137), à la lumière des actes royaux et des sources narratives », Comptes rendus de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, Paris, Diffusion de Boccard, no 2 « avril-juin 1990 »,‎ 1990

Notes

[1] Tirant son nom de son origine de “comte de l’étable”, le connétable a, au Moyen Âge, la charge de l’écurie et de l’organisation des voyages du roi. Au 14ème siècle, sa fonction évolue vers le commandement de l’armée en temps de guerre et le conseil militaire du roi en temps de paix. Du Guesclin, Clisson, Bourbon… font partie des grands connétables de France. Supprimée en 1627, la charge de connétable est rétablie par Napoléon 1er en 1804 pour son frère Louis.

[2] L’abbaye royale Notre-Dame de Montmartre est une abbaye de moniales bénédictines fondée par le roi Louis VI en 1133-1134 à la place d’un prieuré clunisien relevant de Saint-Martin-des-Champs rue des Moines à Paris. L’abbaye est fermée en 1790, vendue en 1794 et démolie, sauf l’église, qui en reste le seul vestige

[3] L’église Saint-Pierre de Montmartre est une église paroissiale catholique romaine située dans le 18ème arrondissement de Paris, au sommet de la butte Montmartre, au no 2 rue du Mont-Cenis, à l’ouest de la basilique du Sacré-Cœur. C’est l’une des deux églises paroissiales catholiques de la butte avec l’église Saint-Jean de Montmartre, et elle représente depuis la Révolution française la plus ancienne église paroissiale de Paris après celle de Saint-Germain-des-Prés. Elle succède à une basilique mérovingienne dédiée à saint Denis.