Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Ordoño IV de León dit le Mauvais

Ordoño IV de León dit le Mauvais

lundi 5 décembre 2022, par ljallamion

Ordoño IV de León dit le Mauvais (vers 926-962)

Roi de León, des Asturies et de Galice de 958 à 960

Fils unique du roi Alphonse IV dit le Moine et de son épouse, la princesse navarraise Oneca Sánchez. Sa fille Velasquita épousa le roi Bermude II .

Il est décrit comme un gouvernant mesquin et égoïste, ce qui lui valut le surnom d’Ordoño le Mauvais. Ferdinand González de Castille lui fait épouser en 957 sa fille Urraca , veuve d’ Ordoño III de León et tente de l’imposer sur le trône en janvier/février 958 alors que le roi Sanche 1er de León se trouve à Cordoue [1].

Au retour de Sanche 1er après juin 960, il est détrôné et Fernand González brièvement emprisonné.

Ordoño se réfugie alors dans le Califat de Cordoue [2] où il essaie vainement d’obtenir le concours d’Abd al-Rahman III pour reconquérir son royaume. Il meurt à Cordoue.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Adeline Rucquoi Histoire médiévale de la Péninsule ibérique Point Histoire H 180 éditions du Seuil Paris 1993 (ISBN 2020129353).

Notes

[1] Cordoue est une ville située dans le sud de l’Espagne, en Andalousie. Cordoue est la capitale de la province homonyme. La ville est située sur le Guadalquivir. Les musulmans conquirent la ville en 711. Elle devient alors le principal centre administratif et politique de l’Espagne musulmane (al-Andalus). À partir de 756, elle est la capitale de l’émirat de Cordoue, fondé par le prince omeyyade Abd al-Rahman 1er.

[2] Le Califat omeyyade de Cordoue est un État d’Ibérie musulmane gouverné par la dynastie des Omeyyades de Cordoue et qui dominait aussi une partie de l’Afrique du Nord. Succédant à l’Émirat de Cordoue (756-929) avec toujours Cordoue comme capitale, il a duré jusqu’en 1031. La période, caractérisée par une expansion du commerce et de la culture, a vu la construction de chefs-d’œuvre de l’architecture d’Al-Andalus. En janvier 929, l’Émir de Cordoue Abd-ar-Rahman III s’est proclamé calife de Cordoue.