Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Radelchis

samedi 15 octobre 2022, par ljallamion

Radelchis (mort en 851)

Prince lombard de Bénévent d’août 839 à sa mort

Carte des duchés lombards d'Italie méridionale vers 600/638-1137Radelchis est le trésorier du prince Sicard de Bénévent. Il obtient le trône après l’assassinat de ce prince dont il est possible qu’il soit l’instigateur et de l’emprisonnement du frère de celui-ci, Siconolf .

Ce dernier s’établit finalement à Salerne [1] dont il proclame l’indépendance et où il prend le titre de prince en 847 actant ainsi la division de la principauté de Bénévent [2] qui sera reconnue de jure par le roi d’Italie Louis II le Jeune lors de sa Divisio de 849.

Raldelchis règne 11 ans sur Bénévent selon le Chronicon Salernitanum [3].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Caravale, Mario (ed). Dizionario Biografico degli Italiani : LXIII Labroca – Laterza. Rome, 2004.

Notes

[1] Salerne, en italien Salerno, est une ville italienne de la province de Salerne en Campanie. Capitale de la principauté de Salerne de 861 à 1076, elle fut prise en 1077 par Robert Guiscard. Choisie par les Normands comme capitale de l’Italie du Sud au 11ème siècle, la ville fut le creuset du style « normand arabo-byzantin » Salerne accueillit la plus ancienne université de médecine d’Europe, la Schola Medica Salernitana, la plus importante source de savoir médical en Europe au début du Moyen Âge.

[2] La province de Bénévent est une province italienne située dans la région de Campanie. Elle a une superficie de 2071 km² et comprend 78 communes,. Le chef-lieu provincial est Bénévent. Au Moyen Âge, la place forte de Bénévent est cependant prise par les Ostrogoths du roi Totila qui la rasent en 542 et vers 571, elle est prise par un détachement de Lombards venus du Nord de l’Italie et dirigés par le duc Zotton, premier duc lombard de Bénévent. Ce puissant duché se rend très vite autonome par rapport au roi des Lombards, siégeant à Milan puis à Pavie et ne fut qu’épisodiquement soumis au pouvoir royal. En 662, le duc Grimoald, devient roi des Lombards et rattache Bénévent au royaume lombard. Bénévent tombe plus tard aux mains des Normands dirigés par le comte Drogon d’Apulie en 1047, avant d’être ratachée à la Papauté en 1053. Elle devient dès lors possession papale jusqu’en 1806, quand Napoléon l’accorde à Talleyrand avec le titre du prince de Bénévent. Rendue au pape en 1814, elle est réunie au royaume d’Italie en 1860.

[3] Le Chronicon Salernitanum (en français la Chronique de Salerne) est un texte historiographique rédigé en Italie méridionale à la fin du 10ème siècle. Le récit historique, en latin vulgaire, est mêlé de légendes, d’historiettes, voire de chansons populaires. Il commence par les règnes de Ratchis, Aistolf, Didier et l’annexion du royaume lombard par Charlemagne en 774, avant de se consacrer à l’histoire des principautés lombardes d’Italie du sud, poursuivie jusqu’en 974, au moment où Salerne était sur le point de tomber aux mains du duc Pandolf Tête de Fer. La matière historique est en partie la même que celle de l’ Historia Langobardorum Beneventarum d’Erchempert, mais celui-ci écrivait un siècle avant et son récit ne court que jusqu’en 889. Le titre, moderne, est un peu inexact, car le récit porte aussi bien sur les principautés de Bénévent ou de Capoue que sur Salerne.