Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Kong Rong

jeudi 3 février 2022, par ljallamion

Kong Rong (153-208)

Préfet de Beihai sous les Han

C’était un écrivain des plus célèbres à l’époque de la Chine Antique, et l’un des Sept Lettrés de Jian’an [1].

Un jour Tao Quiao, seigneur du Xu, lui demanda de venir l’aider contre l’invasion de Cao Cao . Kong Rong rassembla ses troupes et mena la bataille avec vigueur et courage. Après la bataille Cao Cao s’était retiré de la province pour s’en prendre aux autres nations.

Quelques années plus tard, Kong Rong avait accepté d’offrir ses services à Cao Cao mais ne se doutait pas qu’il entrait dans un piège. Une seule journée après son entrée au Wei [2], Kong Rong est exécuté de la main de Cao Cao pour avoir refusé de coopérer lors de l’invasion du Xu.

Kong Rong n’avait pas eu d’enfant donc pas de descendant. Kong Rong était un descendant de l’illustre penseur et philosophe Confucius.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Kong Rong/ Portail du monde chinois/ Catégories  : Écrivain chinois du 2ème siècle/ Héros des Trois Royaumes

Notes

[1] Les Sept Lettrés de Jian’an sont un groupe de sept écrivains chinois de l’ère Jian’an (196-220), appelé aussi la Pléiade de Jian’an, ou les Sept Maîtres de l’ère Jian’an. Les sept sont : Kong Rong, Chen Lin, Wang Can, Xu Gan, Ruan Yu, Ying Chang et Liu Zhen.

[2] Le royaume de Wei, également appelé Cao Wei, est un des royaumes qui régnaient sur la Chine pendant la période des Trois Royaumes. Avec sa capitale à Luoyàng, ce royaume fut établi par Cao Pi en 220, à partir des bases posées par son père Cao Cao. Cette dénomination apparaît en 213, lorsque les exploitations féodales de Cao Cao prennent le nom de Wei ; les historiens ajoutent souvent le préfixe Cao (du nom de famille de Cao Cao) afin de distinguer ce royaume des autres États que l’histoire de la Chine a également connus sous le nom de Wei, par exemple les précédents États de Wei durant la période des royaumes combattants, et plus tard l’État de la dynastie Wei du Nord. En 220, lorsque Cao Pi déposséda le dernier empereur de la dynastie Han, Wei est devenu le nom de la nouvelle dynastie qu’il fonda. Cette dynastie fut saisie et contrôlée par la famille Sima en 249, jusqu’à ce qu’elle fût renversée et soit devenue une partie de la dynastie Jin en 265.