Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gottfried Grünewald

mercredi 29 décembre 2021, par ljallamion

Gottfried Grünewald (1673-1739)

Chanteur, claveciniste et compositeur allemand de musique baroque

"Instruments de musique baroque sur une table par Baschenis (Collection : Musées royaux des beaux-arts de Belgique) wiki Musique baroque"On ne sait rien de sa jeunesse ni de sa formation. À partir de 1703 il est chanteur [1] à l’opéra de Hambourg [2] ; puis il travaille quelque temps à Weissenfels [3] ou il fait la connaissance de sa future épouse, la fille du compositeur Johann Philipp Krieger .

À compter de 1712, il est vice maître de chapelle à la Cour de Darmstadt [4] en tant qu’adjoint de Christoph Graupner. Vers 1717, on signale quelques voyages en tant que virtuose du pantaléon [5]. Il reste à son poste à la Cour princière jusqu’à sa mort.

On ne conserve de ses œuvres que sept partitas [6] pour le clavecin qui sont composées dans le style de l’époque. Tout le reste est perdu, peut-être sur instructions du compositeur qui aurait ainsi suivi les dispositions prises par Graupner, lequel prévoyait de faire détruire ses compositions après son décès.

On a des documents établissant que Grünewald a composé pendant son séjour à Hambourg un opéra intitulé “Germanicus” dans lequel il tenait le rôle-titre.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Gottfried Grünewald/ Portail du clavecin/ Catégories  : Compositeur allemand de la période baroque/ Organiste classique allemand/ Claveciniste (compositeur)

Notes

[1] voix de basse

[2] L’Oper am Gänsemarkt de Hambourg fut, de 1678 à 1738, le premier et principal opéra municipal de tous les pays de langue allemande. Le nom signifie « près du Marché aux Oies ».

[3] Weißenfels est une ville d’Allemagne, du Land de Saxe-Anhalt. Elle est située sur la Saale. Les villes proches sont Halle, Leipzig et Naumbourg.

[4] Darmstadt est une ville du Land de Hesse en Allemagne. Darmstadt fait partie du Land de Hesse depuis 1479. Elle devient la capitale des princes de Hesse-Darmstadt à partir de 1567 lors de la création du landgraviat de Hesse-Darmstadt formé après le décès de Philippe 1er le Magnanime. Une partie des possessions de Philippe 1er le Magnanime ont été cédées (Hesse-Cassel, Hesse-Marbourg, Hesse-Rheinfels, Hesse-Darmstadt et Dietz). Entre 1618 et 1648, Darmstadt a subi les conséquences de la guerre de Trente Ans. En 1635, de nombreuses personnes sont mortes à cause de la peste.

[5] Le pantaléon ou pantalon est un instrument de musique inspiré du tympanon inventé par le violoniste Pantaléon Hebenstreit au début du 18ème siècle. C’est Louis XIV qui décida, après un concert donné par Hebenstreit à Versailles, de donner à cet instrument le prénom de son inventeur, qui effectuait alors de nombreuses tournées dans toute l’Europe.

[6] Une suite, en musique, est un ensemble ordonné de pièces instrumentales ou orchestrales jouées en concert plutôt qu’en accompagnement ; elles peuvent être extraites d’un opéra (Les Indes galantes), d’un ballet (Casse-noisette), d’une musique de scène destinée à une pièce de théâtre (L’Arlésienne) ou à un film (Lieutenant Kijé) ; elles peuvent aussi être une pièce originale (Suite Holberg, Les Planètes). À l’époque baroque, la suite était assez précisément définie, avec des pièces unifiées par tonalité et était constituée de danses parfois précédées par un prélude ou une ouverture. Elle était également connue sous l’appellation « suite de danses », « ordre » (terme privilégié par François Couperin et quelques autres) ou « partita » (surtout en Allemagne), parfois même « sonate ». Au 18ème siècle, le terme « ouverture » peut faire référence à la suite entière, comme dans les suites orchestrales de Jean-Sébastien Bach.