Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jean-François du Clerc ou Duclerc

lundi 26 juillet 2021, par ljallamion

Jean-François du Clerc ou Duclerc (mort en 1711)

Officier de marine et corsaire français

Né à la Guadeloupe [1]. Jean François du Clerc est le fils d’un premier mariage de Jean Duclerc. Il est major à Saint-Domingue [2], avant de passer dans la marine du Roi avec le rang de capitaine de brûlot [3], puis de capitaine de frégate [4].

Il est décoré de la croix de St-Louis [5] à l’occasion d’une expédition montée à Brest [6] contre Rio de Janeiro [7], dont il avait le commandement et qui est un désastre complet.

L’expédition quitte La Rochelle le 10 mai 1710, avec 6 vaisseaux et 1 200 hommes. Cependant, sur place, les Portugais ont été avertis de son arrivée et se sont préparés.

L’assaut, mené le 19 septembre, est repoussé : 400 hommes sont tués et 700 sont faits prisonniers. Malgré l’échec, Duclerc est fait chevalier de Saint-Louis. Il meurt assassiné par les Portugais le 18 mars 1711 à Rio de Janeiro.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean-François du Clerc /Armée et histoire militaire françaises. Catégories  : Officier de la Marine royale (France)/ Corsaire français/ Chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis

Notes

[1] La Guadeloupe est un archipel des Caraïbes constitué de sept îles, formant une région et un département d’outre-mer français. L’histoire moderne de la Guadeloupe commence en novembre 1493, lorsque Christophe Colomb aperçoit, lors de son deuxième voyage, La Dominique, puis Marie-Galante où il débarque le 3 novembre 1493. Il arrive sur l’île de la Basse-Terre le 4 novembre à l’embouchure de l’actuelle rivière du Grand-Carbet. Il note l’importance de la présence de l’eau, notamment en voyant les chutes du Carbet. Il nomme l’île Santa María de Guadalupe de Extremadura en hommage au monastère espagnol où Christophe Colomb fit un pèlerinage après son premier voyage au Nouveau Monde en 1492 et vint remercier pour cette découverte. Dès 1502, l’archipel de la Guadeloupe est précisément indiqué dans toutes ses composantes (les cinq îles) sur le planisphère de Cantino indiquant l’importance et la connaissance du lieu par les premiers navigateurs européens. La Guadeloupe est alors peuplée par les Caraïbes, peuple amérindien présent sur l’île depuis le 8ème siècle. L’archipel de la Guadeloupe fut une colonie espagnole pendant environ 130 ans, jusqu’en 1635.

[2] La ville de Saint-Domingue est la capitale politique et économique ainsi que la plus grande ville de la République dominicaine. Elle est située sur la côte sud de l’île d’Hispaniola que le pays partage avec Haïti. Saint-Domingue est située en bordure de la mer des Caraïbes, à l’embouchure de la rivière Ozama.

[3] Le brûlot était un navire chargé d’explosifs ou de matériaux inflammables, lancé sur les vaisseaux ennemis pour les incendier. La plupart du temps, il s’agissait d’un vieux bâtiment, de petite taille, ancien navire de guerre ou de commerce, transformé à cet effet.

[4] Le grade de capitaine de frégate est un grade utilisé dans la Marine française. Sous l’Ancien Régime, le grade de capitaine de frégate, n’apparaît d’abord que durant certaines périodes. Supprimé à de nombreuses reprises, il n’est rétabli définitivement qu’en 1848. Le grade existe déjà avant Colbert mais à cette époque il est très subalterne (à peu près équivalent à celui de capitaine de brûlot et inférieur à celui de capitaine de galiote) mais il est rehaussé à plusieurs reprises pour finalement s’intercaler dans la hiérarchie au-dessous de celui de capitaine de vaisseau, le capitaine de frégate devenant finalement l’équivalent d’un lieutenant-colonel de l’armée de terre

[5] L’ordre royal et militaire de Saint-Louis est un ordre honorifique français créé par un édit de Louis XIV du 5 avril 1693 pour récompenser les officiers catholiques les plus valeureux ayant au moins 10 ans de présence au sein des régiments du royaume, quelle que soit leur condition de naissance

[6] Brest est une commune française, chef-lieu d’arrondissement du département du Finistère. C’est un port important, deuxième port militaire en France après Toulon, situé à l’extrémité ouest de la Bretagne. En 1593, Henri IV donne à Brest le titre de ville et en 1631, Richelieu fait de Brest un port militaire. Il crée alors le port et les arsenaux, sur les rives de la Penfeld. Ces constructions nécessitèrent une main-d’œuvre abondante qu’il fallut loger. Brest est avec Toulon, le seul port capable d’accueillir des grands vaisseaux de guerre au 17ème siècle. Ces derniers, qui sont de plus en plus lourds à cause du poids de plus en plus élevé de leur artillerie, nécessitent des tirants d’eau de plus en plus importants, soit 7 m après 1680. Le site est cependant sous dominante de vents d’ouest, ce qui rend difficile la sortie des escadres, problème qui ne sera résolu qu’avec l’apparition de la vapeur, au 19ème siècle.

[7] La bataille de Rio de Janeiro est une première tentative avortée de prise de la ville coloniale de Rio de Janeiro, alors sous domination portugaise, par une flotte française conduite par le corsaire Jean-François Duclerc à la fin de l’été 1710, pendant la guerre de Succession d’Espagne. Le raid est un échec, le commandant français, Jean-François Duclerc et plus de 600 hommes sont faits prisonniers. Le traitement réservé aux prisonniers français par les Portugais et leur refus d’échanger ces mêmes prisonniers donnera lieu à un second raid victorieux celui-ci mené par Duguay-Trouin, l’année suivante. Duclerc est assassiné pendant sa captivité, en mars 1711 ; ses assassins et leurs motifs sont inconnus