Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Gaspard Dughet ou Gaspard Poussin ou Le Guaspre

Gaspard Dughet ou Gaspard Poussin ou Le Guaspre

samedi 17 octobre 2020, par ljallamion

Gaspard Dughet ou Gaspard Poussin ou Le Guaspre (1615-1675)

Peintre français de l’époque baroque actif à Rome

Spécialisé dans les paysages de la tendance classique. Gaspard Dughet est le beau-frère de Nicolas Poussin. Il était le fils du cuisinier français établi à Rome qui avait recueilli et soigné Poussin lors d’une grave maladie.   À sa guérison, en 1630, Poussin avait épousé Anne-Marie Dughet, sœur de Gaspard. Celui-ci vit jusqu’en 1635 au domicile conjugal de sa sœur où il est sans doute initié à la peinture par Poussin avant de s’orienter vers la réalisation de paysages.

Il rencontre rapidement le succès. Il effectue ensuite de nombreux voyages, à Milan [1], Pérouse [2], Florence [3], Naples [4], et partage sa vie entre Rome, Tivoli [5] et Frascati [6].   Il eut pour élève Crescenzio Onofri .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Gaspard Dughet/ Portail de l’histoire de l’art/ Catégories : Peintre français du XVIIe siècle/ Peintre paysagiste français/ Peintre fresquiste français

Notes

[1] Milan est une ville d’Italie située au nord de la péninsule, à proximité des Alpes. Chef-lieu de la région Lombardie, située au milieu de la plaine du Pô.

[2] Pérouse, en italien Perugia, est une ville italienne, chef-lieu de la province de même nom et capitale de la Région Ombrie. Pérouse se situe sur une acropole collinaire d’une altitude moyenne de 493 m autour de laquelle se développe le centre historique qui est en grande partie entourée par les murs étrusques et médiévaux. Au 9ème siècle elle devient une propriété des papes avec l’accord de Charlemagne et de Louis le Pieux. La cité continue toutefois pendant des siècles à mener une vie indépendante, guerroyant contre les cités et territoires voisins de Foligno, Assise, Spolète, Todi, Montepulciano... Les papes ont parfois trouvé asile dans les murs de Pérouse. L’administration papale y a aussi organisé les conclaves qui ont élu Honorius III en 1216, Honorius IV en 1285, Célestin V en 1294 et Clément V en 1305. Cependant Pérouse se montra toujours réticent à l’égard des papes. Ainsi, lors de la rébellion de Rienzo en 1347, la cité ombrienne envoya dix ambassadeurs au tribun romain et résista vigoureusement aux légats du pape venus la soumettre.

[3] Florence est la huitième ville d’Italie par sa population, capitale de la région de Toscane et siège de la ville métropolitaine de Florence. Berceau de la Renaissance en Italie, capitale du royaume d’Italie entre 1865 et 1870

[4] Naples est une ville d’Italie, chef-lieu de la région de Campanie. L’histoire de Naples s’étend sur plus de 28 siècles. Sous le nom de Parthénope, elle fut fondée durant l’Antiquité par la cité voisine de Cumes. Elle s’étend ensuite rapidement jusqu’à devenir un des principaux centres commerciaux, culturels, philosophiques et politiques de la Grande-Grèce puis de l’Empire romain. Après avoir été brièvement dépendante de l’Empire byzantin, elle devient autonome au sein du duché de Naples. Dès le 13ème siècle et pour ensuite plus de 600 ans, elle devient successivement la capitale du royaume de Naples puis du royaume des Deux-Siciles. Elle reste alors un des principaux centres de développement économiques et technologiques d’Europe jusqu’à son annexion au royaume d’Italie en 1860, date à laquelle elle entame un relatif déclin socio-économique.

[5] Tivoli est une ville de la province de Rome, dans la région du Latium, en Italie. Très ancienne cité datant d’avant la colonisation romaine, elle fut, selon la tradition et quelques éléments archéologiques, fondée en 1215 avant jc. Tivoli s’échelonne sur le flanc occidental des monts Tiburtins de la chaîne centrale des Apennins dont elle contrôle le premier accès vers les Abruzzes par la via Valeria, prolongement de la via Tiburtina. La ville s’est développée à l’extrémité occidentale de la vallée de l’Aniene à l’endroit où la rivière atteint la plaine romaine par d’importants sauts successifs de cascades d’un dénivelé total de 160 mètres.

[6] Frascati est une commune italienne, située dans la ville métropolitaine de Rome Capitale dans la région du Latium en Italie. C’est la ville qui a donné le plus de papes à l’Église, après Rome.