Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Himérios

samedi 19 octobre 2019

Himérios (v. 315-386)

Orateur et un sophiste (professeur de rhétorique)

Né à Pruse [1], en Bythinie [2], fils d’un rhéteur du nom d’Aminias, il consacra toute sa vie à l’enseignement de la rhétorique.

Il fit ses études, puis enseigna à Athènes, dont il fut en son temps une des gloires, et ne quitta cette ville que brièvement quand il fut appelé à Constantinople [3] sous le règne de l’empereur Julien, qui avait été son élève.

Il mourut d’une crise d’épilepsie. Bien qu’il ait été résolument païen, les auteurs chrétiens du siècle suivant lui ont donné pour élèves les futurs saints Grégoire de Nazianze et Basile de Césarée, mais ce n’est pas absolument assuré.

On possède de lui 34 discours, soit déclamations d’école, soit discours de circonstance, dans lesquels il manifeste un art très élaboré, proche de la poésie, qui lui valut beaucoup de prestige en son temps.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Himérios/ Portail de la Grèce antique/ Portail de la littérature/ Catégories : Écrivain de la Grèce antique

Notes

[1] Bursa, l’antique Pruse, plus tard connue en français sous le nom de Brousse, est une ville du nord-ouest de l’Anatolie en Turquie, capitale de la province du même nom.

[2] La Bithynie est une région historique de l’Asie Mineure située sur la côte nord, entre le détroit du Bosphore, la Propontide, le Pont Euxin, la Paphlagonie, et bornée au sud par la Galatie et la Phrygie. Les villes principales de Bithynie sont Nicomédie (actuelle Izmit) et Nicée, qui se disputent le titre de capitale selon l’époque, ainsi qu’Héraclée du Pont, Pruse (actuelle Bursa) et Chalcédoine. Elle est actuellement située en Turquie.

[3] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.