Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 18ème siècle en France > Personnages du 18ème siècle > Jean de Serré de Rieux ou François-Joseph de Seré

Jean de Serré de Rieux ou François-Joseph de Seré

lundi 15 juillet 2019, par ljallamion

Jean de Serré de Rieux ou François-Joseph de Seré (1668-1747)

Seigneur de Rieux vers 1717/1719-Poète et littérateur français-Conseiller au parlement de Paris

Le château de Fontainebleau et l'étang aux carpes vus du jardin anglais.Grand amateur, surtout de la musique italienne, il fut aussi un des protecteurs et librettistes [1] du compositeur Jean-Baptiste Morin , créateur de la cantate française [2].

Serré de Rieux est notamment l’auteur de “La Chasse du cerf”, divertissement mis en musique par Jean-Baptiste Morin, créé en octobre 1707 devant Marie-Thérèse de Bourbon-Condé princesse de Conti puis chanté devant le roi Louis XIV à Fontainebleau [3] le 25 août 1708, pour la Saint-Louis. On lui doit aussi un Poème sur la musique en 1714 et Apollon ou l’Origine des spectacles en musique en 1733, en vers également.

En 1734, Serré de Rieux publia un recueil de poèmes, dédié au roi Louis XV , “Les Dons des enfans de Latone”, dans lequel apparaissent des fanfares de chasse, œuvres notamment du marquis Marc-Antoine de Dampierre , maître de la vénerie royale [4], et de Jean-Baptiste Morin. Le Poème sur la musique de 1714 y figure, présenté dans une version actualisée. Le poète l’avait écrit pour tenter de calmer la polémique et donner son point de vue dans une des principales querelles esthétiques de son temps : il y proposait de réunir la musique italienne et la musique française.

En janvier 1747, peu avant sa mort, Serré de Rieux constitua “Le Triomphe de l’amour et de l’hymen”. Idille parodiée, en musique, à partir d’extraits pris chez différents compositeurs. Il s’agissait pour le librettiste d’adapter des paroles originales sur des œuvres existantes.

Il a publié, en outre, “Les Désespérés”, “histoire héroïque” en 1732, traduit de l’original italien de Gian-Ambrogio Marini dit Jean-Ambroise Marini , et Maximes et réflexions nouvelles, avec une traduction nouvelle en vers de “l’Essai sur l’homme de Pope” en 1739, traduit de l’anglais.

De 1701 à 1713, François-Joseph de Seré habita à Paris, dans le quartier du Marais, l’actuel hôtel Barbes [5], situé 33 rue des Francs-Bourgeois, puis, à partir de 1721-1722, il vécut dans son château de Rieux, près de Tillé [6] et de Beauvais [7], jusqu’au début de 1744. Il mourut chez sa fille, Mme Marie Mitilde Marguerite de Saint-Clou.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de François Turellier, Jean-Baptiste Morin, compositeur français (1677-1745), thèse inédite, Paris-IV-Sorbonne, 1999

Notes

[1] La ou le librettiste est l’auteur du livret dans un opéra, un opéra-comique, une opérette, une cantate, un oratorio ou un ballet.

[2] Une cantate est une composition vocale avec accompagnement instrumental, requérant parfois un chœur, qui comporte plusieurs mouvements. La cantate se développe et se partage en deux catégories : elle peut être basée sur un texte au thème profane (cantata da camera) ou sacré (cantata da chiesa). À la différence de l’opéra, la cantate ne comporte aucun aspect théâtral ni dramatique : la priorité est donnée à l’expression mise en musique.

[3] Le château royal de Fontainebleau est un château de styles principalement Renaissance et classique, jouxtant le centre-ville de Fontainebleau (Seine-et-Marne), à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Paris. Haut lieu de l’histoire de France, le château de Fontainebleau a été l’une des demeures des souverains français depuis François 1er (qui en fit sa demeure favorite) jusqu’à Napoléon III.

[4] La vénerie aussi appelée « chasse à courre » ou encore désignée par « chasse à courre, à cor et à cri », « chasse à bruit » ou « chasse par force », est un mode de chasse ancestral qui consiste à poursuivre un animal sauvage (traditionnellement le cerf, le sanglier, le chevreuil, le renard ou le lièvre) avec une meute de chiens courants, jusqu’à son épuisement (chasse à l’épuisement) et sa prise. Seuls les chiens chassent, grâce à leur odorat et leur instinct de prédateur. Le rôle de l’homme, généralement cavalier pour la circonstance, consiste à les contrôler et à les suivre.

[5] anciennement hôtel de Seré

[6] Tillé est une commune française située dans le département de l’Oise. Un château existait à Tillé, démoli en 1774

[7] Beauvais est une commune française située dans le département de l’Oise, dont elle est la préfecture, elle se trouve au nord du bassin parisien, sur les rives du Thérain, affluent de l’Oise.