Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Édésius ou Édésios de Cappadoce

Édésius ou Édésios de Cappadoce

jeudi 18 février 2016, par ljallamion

Édésius ou Édésios de Cappadoce (vers 280/290-vers 352/ 355)

Fondateur de l’école néoplatonicienne de Pergame en 330

Porphyre et Plotin disciples de Théodore d'Asinè, enluminure d'un manuscrit médiévalDisciple de Jamblique. Selon Eunape il succéda à Jamblique ainsi qu’à son cercle de disciples. De noble naissance, il était destiné aux plus hautes distinctions, mais il préféra étudier la philosophie à Athènes.

Ensuite, il étudia avec Jamblique en Syrie, à Apamée [1], pour ensuite fonder l’école de Pergame [2], en Mysie [3].

Lors de son règne, Constantin démolissait les plus fameux sanctuaires païens et construisait des édifices pour les chrétiens. Ainsi l’école de Pergame cessa d’écrire et de parler dès 332.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Eunape de Sardes, Vies de philosophes et de sophistes (395), trad. du grec, Manucius, 2009

Notes

[1] Apamée, actuellement Qal`at al-Madhīq est un site archéologique en Syrie, située près de l’Oronte, à 55 km au nord-ouest de Hama.

[2] L’école néoplatonicienne de Pergame, première ramification de l’école néoplatonicienne d’Apamée, est un courant du néoplatonisme, d’orientation magique. Pergame, aujourd’hui Bergama en Turquie, est une ancienne ville d’Asie Mineure. Le moment de naissance est peut-être le transfert de l’école de Jamblique depuis la Syrie jusqu’en Asie mineure vers 313. Le moment de mort est sans doute 332, lorsque l’édit de Constantin pour la destruction des temples païens entre en vigueur.

[3] aujourd’hui en Turquie