Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Johann Ludwig Bach

mercredi 21 août 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 7 août 2013).

Johann Ludwig Bach (1677-1731)

Violoniste et compositeur allemand

Né à Thal [1], Land d’Allemagne, de l’ancienne RDA. Ruhla est précisément située entre les villes d’Eisenach et Schmalkalden. Ruhla est pour la première fois mentionnée en 1355 et s’affirme au 19ème siècle comme ville horlogère.]] près d’Eisenach [2], fils de Jacob Bach , cousin de Johann Sébastien , il étudie la théologie au lycée de Gotha [3] et se consacra ensuite à la théologie.

À l’âge de 22 ans, il s’installa à Meiningen où il fut chanteur et plus tard cantor [4]. En octobre 1706 on lui refuse un poste à Eisenach mais il est nommé kapellmeister [5] en 1711 par le prince Ernest-Louis Ier de Saxe-Meiningen , le successeur du prince Bernhard 1er qui lui confia la direction de l’orchestre de la cour. Le 17 Novembre 1711, il épouse Susanna Maria Rust, fille d’un architecte.

Il écrivit de Nombreuses musiques et dirigea Régulièrement Les représentations, que ce Soit à Meiningen ou dans les cours avoisinantes.

Lord de la mort du prince en 1724 il composa un cantique funèbre basé sur des vers que le prince avait écrits bien avant. Il meurt en 1731.

Johann Sebastian Bach interpréta certaines de ses cantates à Leipzig [6] après les avoir copiées. On pense aujourd’hui qu’on lui doit la cantate Denn du wirst meine Seele nicht in der lassen Hoelle qu’on a d’abord attribuée à Johann Sebastian Bach.

Ses compositions sont caractérisées par une fusion d’Italien avec des modèles allemands

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail de la musique classique/ Violoniste classique

Notes

[1] Ruhla est une ville de Thuringe[[La Thuringe, officiellement appelée État libre de Thuringe, est l’un des länder d’Allemagne. Situé au centre du pays, il a une superficie de 16 200 km2 pour 2,3 millions d’habitants. Sa capitale est Erfurt. La Thuringe porte le nom des Thuringes qui occupaient son territoire vers le 2ème siècle. Passé sous domination franque au 6ème siècle, elle forma à partir de 1130 un landgraviat du Saint Empire romain germanique.

[2] Eisenach est une ville allemande, située à l’ouest du land de Thuringe et au centre du pays, dans la vallée de l’Hörsel. La ville est dominée par le château de Wartbourg qui fut le théâtre de célèbres joutes de troubadours au 13ème siècle et qui inspirèrent à Richard Wagner le thème de son opéra Tannhäuser. De plus, la ville est connue comme étant le lieu où Martin Luther a traduit la Bible en allemand, au 16ème siècle. Elle est également connue pour être la ville natale de Jean-Sébastien Bach en 1685, où il vécut jusqu’au décès de sa mère, en 1695.

[3] Gotha est une ville allemande de Thuringe, Chef-lieu de l’arrondissement du même nom, elle est située à 23 km à l’ouest d’Erfurt, la capitale du Land. Gotha doit sa renommée à son rôle de capitale et de résidence des ducs de Saxe-Gotha de 1640 à 1918. Elle fut un des centres de l’édition en Allemagne (atlas géographiques de Justus Perthes et almanach de Gotha notamment) et un grand centre des sciences naturelles, ce dont témoignent le Musée d’Histoire Naturelle et son observatoire. La ville est dominée par la silhouette du château de Friedenstein, résidence des ducs de Saxe-Gotha-Altenbourg, puis des ducs de Saxe-Cobourg-Gotha.

[4] Dans la musique classique, un chef de chœur est un musicien chargé de préparer et de coordonner le chant des différents pupitres d’un chœur ou d’une chorale, en vue d’exécuter une œuvre musicale. Il peut être assisté dans son travail par des chefs de pupitre.

[5] Un maître de chapelle, à l’origine maître de musique, désigne une personne chargée, dans un cadre religieux chrétien, d’enseigner et de faire chanter (et secondairement jouer) la musique (avant tout liturgique), et de composer des partitions polyphoniques (essentiellement des motets et des messes) au sein de la « chapelle musicale » d’une église.

[6] Leipzig est une ville-arrondissement d’Allemagne centrale, au nord-ouest du Land de Saxe. En 1409 est fondée l’université de Leipzig, l’Alma Mater Lipsiensis (la mère nourricière lipsienne), une des plus anciennes universités d’Allemagne. En 1497, l’empereur Maximilien 1er étend les privilèges des (désormais trois) marchés annuels, en en faisant des foires impériales ; concrètement, aucune ville dans un rayon d’environ 115 km n’a le droit d’organiser des foires. Fortes de ce droit, les trois foires de Leipzig se développent considérablement jusqu’à devenir les plus importantes d’Allemagne au 18ème siècle devançant celles de Francfort-sur-le-Main. Il s’agit des foires du Nouvel An, de Pâques, et de la Saint-Michel. Au 18ème siècle, constituant une véritable plateforme commerciale où s’échangent des marchandises de l’Europe occidentale, centrale, et orientale, de l’Empire russe et même de la Perse (par l’intermédiaire des marchands juifs de la Pologne-Lituanie).