Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Christian Petzold

samedi 20 juillet 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 2 août 2013).

Christian Petzold (1677-1733)

Organiste et compositeur Allemand

Au premier plan une viole de gambe, au second plan une viola da braccio ; Retable d'Issenheim par Mathias GrünewaldNé à Weibig près de Konigstein [1] en Saxe, En 1703 il travailla comme organiste [2] à Sainte-Sophie de Dresde [3], et en 1709 il est devenu organiste et compositeur à la Cour de Dresde. En 1714 il alla à Paris et en 1716 à Venise.

En 1720, il écrit une pièce pour la consécration de la nouvelle orgue de Sainte-Sophie, et il effectua une tâche similaire à Rötha [4], près de Leipzig [5], où un autre orgue fut construit. Il fut également actif en tant que professeur. Parmi ses élèves il a Carl Heinrich Graun .

Il était actif principalement à Dresde [6], et a obtenu une grande réputation de son vivant, mais ses travaux survivants sont peu nombreux. Johann Mattheson le décrivit comme un de plus célèbres des organistes et compositeurs de musique d’église de son temps. De sa production il nous reste 2 parties pour viole, 11 suites pour organe ou clavecin….

Il est le compositeur du Menuet en Sol majeur longtemps attribué à Johann Sebastian Bach .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Christian Petzold (compositeur)/Traduction par mes soins

Notes

[1] Königstein est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l’arrondissement de Suisse-Saxonne-Monts-Métallifères-de-l’Est, dans le district de Dresde. La ville est connue au niveau international par la Forteresse de Königstein.

[2] L’orgue est un instrument à vent multiforme dont la caractéristique est de produire les sons à l’aide d’ensembles de tuyaux sonores accordés suivant une gamme définie et alimentés par une soufflerie. L’orgue est joué majoritairement à l’aide d’au moins un clavier et le plus souvent d’un pédalier.

[3] Une première église est construite par les frères mineurs en 1250 pour leur couvent franciscain. Elle est reconstruite en 1331 en plus grand en forme d’église-halle avec deux chœurs identiques. Elle est devenue luthérienne à la Réforme. Wilhelm Friedemann Bach en était l’organiste de 1733 à 1746. Elle a été détruite dans la nuit du 13 février 1945 lors du bombardement britannique qui détruisit la majeure partie de la ville, puis rasée le 1er mai 1963.

[4] Rötha est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l’arrondissement de Leipzig, dans le district de Leipzig.

[5] Leipzig est une ville-arrondissement d’Allemagne centrale, au nord-ouest du Land de Saxe. En 1409 est fondée l’université de Leipzig, l’Alma Mater Lipsiensis (la mère nourricière lipsienne), une des plus anciennes universités d’Allemagne. En 1497, l’empereur Maximilien 1er étend les privilèges des (désormais trois) marchés annuels, en en faisant des foires impériales ; concrètement, aucune ville dans un rayon d’environ 115 km n’a le droit d’organiser des foires. Fortes de ce droit, les trois foires de Leipzig se développent considérablement jusqu’à devenir les plus importantes d’Allemagne au 18ème siècle devançant celles de Francfort-sur-le-Main. Il s’agit des foires du Nouvel An, de Pâques, et de la Saint-Michel. Au 18ème siècle, constituant une véritable plateforme commerciale où s’échangent des marchandises de l’Europe occidentale, centrale, et orientale, de l’Empire russe et même de la Perse (par l’intermédiaire des marchands juifs de la Pologne-Lituanie).

[6] Dresde est une ville-arrondissement d’Allemagne, capitale et ville la plus peuplée de la Saxe. Elle se situe dans le bassin de Dresde, entre les parties supérieures et médianes de l’Elbe et la plaine d’Allemagne du nord.