Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jean Baptiste Duhamel

jeudi 29 novembre 2012, par ljallamion

Jean Baptiste Duhamel (1624-1706)

Homme de sciences-philosophe et théologien français

Fils de Nicolas Du Hamel, avocat à Vire, il commença ses études à Caen et termina sa philosophie à Paris. En 1642, âgé seulement de 18 ans, il publia une explication des Sphériques de Théodose de Tripoli, auquel il ajouta un traité de trigonométrie. L’année suivante, il entra dans la congrégation de l’Oratoire, qu’il quitta 10 ans plus tard pour prendre la charge de la paroisse de Neuilly-sur-Marne. Aumônier du roi en 1656. La physique était alors dépouillée de tout ce qui pouvait la rendre intéressante et ne présentait que des questions stériles et épineuses. Il entreprit de la remettre sur un meilleur pied en publiant son Astronomie physique et Des météores et des fossiles en 1659. Il quitta ce poste en 1663 pour devenir chancelier de l’église de Bayeux. À la création de l’Académie des Sciences, Colbert l’en nomma secrétaire perpétuel place qu’il occupa jusqu’en 1697. Duhamel, qui écrivait et s’exprimait en latin avec une élégante pureté, était professeur de philosophie grecque et latine au Collège royal lorsqu’il démissionna et fut, sur sa propre recommandation, remplacé par Fontenelle. En 1668, il accompagna Colbert de Croissy, le frère de Colbert, au congrès d’Aix-la-Chapelle, puis dans son ambassade en Angleterre où il entra en contact avec les scientifiques les plus en vue, notamment le physicien Boyle.