Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Hermann ou Hermann le Noble

Hermann ou Hermann le Noble

lundi 18 avril 2022, par ljallamion

Hermann ou Hermann le Noble (vers 995-1056)

Cardinal en 1036

Né en Lorraine [1]. Fils du comte palatin Ezzo de Lotharingie et de Mathilde de Germanie , fille de l’empereur Otton II du Saint Empire.

Hermann est élu archevêque de Cologne [2] après août 1036. Le pape Benoît IX le crée cardinal vers 1036.

Il est archichancelier [3] et bibliothécaire de la Sainte Église. Le pape donne plusieurs privilèges importants à l’église de Cologne.

Hermann reste loyal à l’empereur Henri III pendant la rébellion de son neveu Conrad II de Bavière .

En 1054, il couronne le futur empereur Henri IV comme roi de Germanie [4] à Aix-la-Chapelle [5], néanmoins des protestations de l’archevêque de Mayence [6] Léopold Ier de Mayence , qui réclame ce privilège pour lui.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Hermann (cardinal, 1036)/Portail du Vatican/ Catégories : Cardinal allemand

Notes

[1] Le duché de Lorraine est né du partage de la Lotharingie en 959 par le duc Brunon de Cologne. Celui-ci confia la partie méridionale du duché au vice-duc Frédéric de Bar qui prit le titre de duc de Haute-Lotharingie en 977. Au fil du temps, cette entité politique deviendra le duché de Lorraine, mentionné comme tel dès 1067, qui perdurera jusqu’en 1766, date de l’annexion par la France.

[2] Le diocèse de Cologne, en Allemagne, fut fondé au 4ème siècle et devint archidiocèse métropolitain de rite romain au 8ème siècle. Au 13ème siècle, l’archevêque de Cologne prend le rang prestigieux de Prince Électeur du Saint Empire, le territoire de l’archevêché se muant en Électorat de Cologne.

[3] L’archichancelier est un titre décerné à partir de la fin du Haut Moyen Âge au chef de l’administration du royaume de Germanie puis du Saint Empire romain. Le titre est ensuite scindé pour être réparti entre les trois royaumes constituants de l’Empire : Germanie, Italie et royaume de Bourgogne. Il est attaché aux fonctions de hauts dignitaires ecclésiastiques et principalement de l’archevêque de Mayence, archichancelier de Germanie.

[4] La Germanie est le nom donné, dans l’Antiquité, à la région d’Europe centrale séparée du monde romain par le Rhin et le Danube et s’étendant approximativement, à l’est, jusqu’à la Vistule. Le territoire de la Germanie était peuplée par les Celtes avant que divers peuples germaniques ne s’y installent au cours du 1er millénaire av. jc

[5] Le palais d’Aix-la-Chapelle était un ensemble de bâtiments résidentiels, politiques et religieux choisi par Charlemagne pour être le centre du pouvoir carolingien. Le palais était situé dans la ville actuelle d’Aix-la-Chapelle qui se trouve à l’ouest de l’Allemagne, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. On sait que le gros œuvre était terminé en 798 et que la chapelle fut consacrée en 805, mais les travaux continuèrent jusqu’à la mort de Charlemagne en 814. C’est Eudes de Metz qui dessina les plans du palais qui s’inscrivait dans le programme de rénovation du royaume voulue par le souverain. La majeure partie du palais a été détruite, mais il subsiste la chapelle palatiale qui est considérée comme l’un des trésors de l’architecture carolingienne et un beau témoin de la Renaissance carolingienne.

[6] Le diocèse de Mayence est une église particulière de l’Église catholique latine en Allemagne. Son siège est la cathédrale Saint-Martin de Mayence dédiée à Martin de Tours. Érigé au 4ème siècle, il est élevé au rang d’archidiocèse métropolitain au 8ème siècle. Au 12ème siècle, l’archevêque de Mayence devient prince électeur du Saint Empire romain germanique. En 1803, le siège archiépiscopal est transféré à Ratisbonne