Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pantaléon

lundi 31 janvier 2022, par ljallamion

 Pantaléon

Roi gréco-bactrien d’environ 190 à 180 av. jc

Il était peut-être un frère de Démétrios 1er. Il règne sur l’Arachosie [1] et le Gandhâra [2], mais il n’est peut-être tout simplement qu’un contemporain de Démétrios 1er. C’est un des plus énigmatiques rois gréco-bactriens. Il est un des premiers rois grecs à avoir sa monnaie gravée en pièces indiennes, ce qui donne à penser qu’il avait sa base en Arachosie et au Gandhâra et voulait le soutien de la population.

La quantité limitée de ses pièces de monnaie indique un court règne. Il semble qu’il ait été remplacé par Agathocle 1er dit Agathocle de Bactriane, par qui il a été commémoré sur des pièces de monnaie. Certaines de ses pièces ont une autre caractéristique surprenante, elles sont faites en cupronickel [3], une technologie qui ne sera pas développée en Europe avant le 18ème siècle, mais était déjà connue par les Chinois de l’époque.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Pantaléon/ Portail de la Grèce antique/ Catégorie : Roi gréco-bactrien

Notes

[1] L’Arachosie est une région antique située au sud-ouest de l’Afghanistan, ancienne satrapie de l’empire perse achéménide. Après la chute de la dynastie achéménide, Alexandre le Grand l’occupe en 330 av.jc et fonde Alexandrie d’Arachosie (actuelle Kandahar) qui en devient la capitale. Elle fait ensuite partie du royaume gréco-bactrien de 250 à 130 av. jc environ, avant d’être conquise par le deuxième empire perse sassanide.

[2] Le Gandhara est le nom antique d’une région située dans le nord-ouest de l’actuel Pakistan. Plus précisément, le bassin de Peshawar, avec une muraille verticale de montagnes sur trois côtés et la vallée de l’Indus sur le quatrième côté. Ses villes principales étaient Purushapura l’actuelle Peshawar à l’Ouest, Mardan, au centre, et, sur sa frontière Est, Taxila : trois centres commerciaux de premier plan entre la Chine, l’Inde et l’Occident au début de notre ère. Cette région essentielle au commerce était aussi un riche terroir : il fut occupé par de nombreux envahisseurs étrangers. Les cultures que ceux-ci apportaient se fondaient dans la culture locale composite et tolérante. Ce fut en particulier le cas dans les royaumes indo-grecs (2ème et 1er siècle avant l’ère commune) et dans l’empire kouchan (environ 1er au 3ème siècle). Puis le Gandhara traversa des moments plus confus, jusqu’à l’expansion de la religion musulmane avec les Saffarides. Peu après, le nom même de « Gandhara » s’appliqua à une autre région.

[3] alliage de cuivre et de nickel