Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 4ème siècle > Monique dite Sainte Monique

Monique dite Sainte Monique

vendredi 27 septembre 2019 (Date de rédaction antérieure : 17 août 2011).

Monique dite Sainte Monique (vers 331-387)

Née à Thagaste [1],berbère [2] et chrétienne, mère de Augustin d’Hippone.

Elle avait dû se marier très jeune à un païen du nom de Patricius qu’Augustin, qui a beaucoup écrit sur ses parents ensuite, décrivait comme un homme violent et porté à l’adultère.

Elle n’aura cessé toute sa vie de prier pour la conversion aussi bien de son fils et de son mari.

Augustin s’est converti lorsqu’il est entré à l’école de Saint Ambroise, à Milan. Son mari attendit l’année précédant sa mort pour exaucer ses vœux

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de nominis /contenus/saint/Sainte Monique

Notes

[1] actuelle Souk-Ahras, Algérie

[2] Les Berbères sont les membres d’un groupe ethnique autochtone d’Afrique du Nord. Connus dans l’Antiquité sous le nom de Libyens, les Berbères ont porté différents noms durant l’histoire, tels que Mazices, Maures, Numides, Gétules, Garamantes et autres. Ils sont répartis dans une zone s’étendant de l’océan Atlantique à l’oasis de Siwa en Égypte, et de la mer Méditerranée au fleuve Niger en Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, la majeure partie des Berbères vit en Afrique du Nord : on les retrouve au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Libye, au Niger, au Mali, en Mauritanie, au Burkina Faso, en Égypte, mais aussi aux Îles Canaries. De grandes diasporas vivent en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie, au Canada et dans d’autres pays d’Europe