Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Adélaïde de Valois

dimanche 26 novembre 2017

Adélaïde de Valois

Fille de Raoul IV comte de Vexin, de Valois et d’Amiens. Elle épousa vers 1060 Herbert IV comte de Vermandois [1].

En 1077, son frère Simon renonça à ses fiefs pour entrer en religion. Ses biens furent partagés entre le roi de France, l’évêque d’Amiens et Herbert IV qui reçut le Valois [2].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Adélaïde de Valois/ Portail de l’histoire/ Noble du Moyen Âge

Notes

[1] Le Vermandois est érigé en comté par Louis 1er, fils de Charlemagne, en faveur du fils illégitime de son aîné Pépin, roi d’Italie, dont la famille, dite des Herbertiens, le possédera jusqu’au milieu du 11ème siècle.

[2] Les premiers titulaires héréditaires du comté de Valois sont des membres de la noblesse carolingienne qui regroupent dans leurs mains les comtés de Vexin, de Valois et d’Amiens. Lorsque le dernier d’entre eux devient moine, en 1077, ses possessions sont partagées, et le Valois passe aux Herbertiens, par ailleurs comtes de Vermandois qui le transmettent par mariage aux Capétiens en 1080. En 1183, à la mort de la comtesse Élisabeth de Vermandois, le Valois et le Vermandois sont disputés entre son mari, Philippe d’Alsace, et sa sœur, Éléonore de Vermandois. Le roi Philippe Auguste se pose en arbitre et en profite pour rattacher les deux comtés au domaine royal en 1185. Il est alors concédé en apanage à quelques princes, comme Jean-Tristan, fils de Saint Louis.