Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Galéran III de Meulan ou Valéran III

Galéran III de Meulan ou Valéran III

mercredi 12 juillet 2017

Galéran III de Meulan ou Valéran III (vers 990/995-1069)

Vicomte de Meulan à partir de 1005-Comte de Meulan peu avant 1015

Fils d’Hugues 1er, vicomte de Meulan [1], et d’Oda du Vexin.

En 1013, allié au comte Eudes II de Blois, il combat le duc Richard II de Normandie, puis le roi Robert II. C’est une lettre de l’évêque Fulbert de Chartres, datée de 1015, qui le qualifie de comte, qui l’incite à changer d’alliance et à se ranger aux côtés du roi de France.

Il s’allie également au duc de Normandie et accorde en 1023 des exemptions de péage aux moines de Fécamp. Entre 1027 et 1031, un différend l’oppose à l’abbaye de Jumièges [2] à propos de la terre de Bouafle [3].

En 1041, avec son cousin Raoul IV de Vexin, il se révolte contre le roi Henri 1er, mais est vaincu, et ne conserve ses terres que par le soutien du duc de Normandie.

Galéran III mourut le 8 décembre 1069, et son fils Hugues III lui succéda.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Pierre Bauduin, La Première Normandie (xe-xie siècles), Caen, Presses Universitaires de Caen,‎ 2004

Notes

[1] Le comté était à l’origine une vicomté qui s’est peut-être émancipée du comté de Vexin. Peu avant 1015, son titulaire, Galeran est nommé dans une lettre de Fulbert de Chartres, comte alors que son père Hugues possédait le titre de vicomte à la fin du 10ème siècle. Assis de part et d’autre de la Seine, le comté était minuscule, s’étendant essentiellement cinq kilomètres autour de sa capitale, il comprenait les villages de Vaux, Triel... Il occupait, toutefois, une situation stratégique entre Mantes et Poissy. À Meulan, une île enserrée par la Seine avait facilité la création d’un pont qu’un château défendait. Les voisins s’intéressèrent donc à ce modeste territoire. Les comtes basculèrent souvent dans leurs alliances, privilégiant d’abord la maison de Blois puis alternant entre le soutien au duc de Normandie et au roi de France. En 1080/1081, quand Robert de Meulan succéda à son oncle Hugues III, le comté entra dans l’orbite normande. En 1109, le roi Louis VI ravagea le comté mais deux ans plus tard le comte de Meulan envahit Paris et mit à sac le palais royal3. C’est dire la menace que constituaient les maîtres de ce comté. En 1199, Robert II de Meulan, longtemps indécis entre le roi d’Angleterre et le roi de France, choisit de soutenir Jean sans Terre. Philippe Auguste lui retira son comté et le réunit à la couronne en 1204.

[2] L’abbaye Saint-Pierre de Jumièges en Seine-Maritime fut fondée par saint Philibert, fils d’un comte franc de Vasconie vers 654 sur un domaine du fisc royal à Jumièges.

[3] Bouafles est une commune française située dans le département de l’Eure en région Haute-Normandie.