Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Étienne de Gévaudan (évêque)

Étienne de Gévaudan (évêque)

dimanche 30 octobre 2016

Étienne de Gévaudan (évêque)

Évêque du Puy-en-Velay de 995 à 998

Membre de la maison vicomtale du Gévaudan [1], Étienne est sans doute le fils puîné d’ Étienne de Gévaudan et d’Adélaïde d’Anjou. Il est donc le demi-frère du comte de Provence Guillaume II .

Son père gouverne le sud de l’Auvergne [2] et le Gévaudan [3]. Il ne porte pas le titre de vicomte de Gévaudan, mais ce titre lui fut attribué a posteriori.

En 998, il succède à Guy d’Anjou, son oncle, à la tête de l’évêché du Puy [4]. Ce dernier l’a en effet désigné comme successeur. Il est consacré par Dagbert, archevêque de Bourges [5] dont le diocèse du Puy dépend, mais le chapitre cathédral s’insurge car la nomination de l’évêque lui est normalement dévolue.

Lors d’un synode tenu à Rome en 998, le pape Grégoire V dépose alors Étienne et déclare que les évêques du Puy devront être nommés par le chapitre, et le nouvel élu devra se rendre à Rome pour se faire sacrer du pape lui-même.

C’est donc à partir de cet événement que les évêques du Puy relevèrent directement du Saint-siège et non plus de l’archevêque de Bourges.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Étienne de Gévaudan (évêque)/ Portail de la Haute-Loire/ Évêque du Puy-en-Velay

Notes

[1] Après la mort de Guillaume 1er le Pieux, duc d’Aquitaine, trois familles se disputèrent le pouvoir en Aquitaine : les comtes d’Auvergne, les comtes de Toulouse et les comtes de Poitiers. Dans de nombreuses villes du sud-ouest de la France, les vicomtes simples fonctionnaires nommés par le duc, en profitèrent pour acquérir une relative indépendance, puis l’hérédité de leur charge et enfin le titre de comte.

[2] Saint-Julien de Brioude

[3] Le Gévaudan est une ancienne province française. À la Révolution française son territoire a servi de base pour former le département de la Lozère. Seul le canton de Saugues fut rattaché au département de la Haute-Loire. La Lozère accueillit, par contre, Meyrueis et Villefort.

[4] Le diocèse du Puy-en-Velay est un diocèse de l’Église catholique en France. Il est le diocèse historique du Velay. Il est érigé dès le 4ème siècle.

[5] L’archidiocèse de Bourges est un archidiocèse de l’Église catholique en France. Il a été érigé en Patriarcat d’Aquitaine en 1232.