Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Baudouin IV de Flandre dit Baudouin le Barbu ou Baudouin Belle-Barbe

Baudouin IV de Flandre dit Baudouin le Barbu ou Baudouin Belle-Barbe

mercredi 11 juin 2014

Baudouin IV de Flandre dit Baudouin le Barbu ou Baudouin Belle-Barbe (980-1035)

Comte de Flandre de 987 à 1035

Baudouin IV de Flandre dit Baudouin le Barbu ou Baudouin Belle-Barbe Comte de Flandre de 987 à 1035

Fils du comte Arnoul II et de Rozala de Toscane. Son surnom est dû à sa brune et large barbe, merveilleusement belle et bien séante.

Baudouin IV est encore mineur à la mort de son père. Sa grand-mère Mathilde de Saxe assure la régence.

Le châtelain de Gand, Gilbod, en profite pour se proclamer comte indépendant. La révolte sera matée une fois le comte de Flandre majeur.

Il se préoccupa particulièrement de l’est et du nord de son comté, laissant la partie méridionale dans les mains de ses vassaux, les comtes de Guines [1], de Hesdin [2], et de Saint-Pol [3].

Aux environs de l’an 1000, l’empereur Otton avait créé une marche militaire à Anvers pour contrer les expéditions militaires flamandes dirigées vers l’Est. Le souverain germanique Henri II entre en lutte vers 1006/1007, contre Baudouin IV qui prend parti pour les comtes de Louvain et de Namur, lesquels refusent la suzeraineté, imposée par Henri II, du duc de Basse Lotharingie [4] Godefroid 1er d’Ardenne .

Baudouin s’empare de Valenciennes, et s’y maintient malgré un siège soutenu par Henri II et ses alliés, le roi de France Robert II et le duc de Normandie Richard II. La venue de l’hiver les oblige à lever le siège.

Changeant d’objectif, Henri II se saisit au printemps suivant de Gand et s’empare d’un important butin, tant matériel qu’humain. Baudouin est obligé de rendre Valenciennes et de se soumettre à Aix-la-Chapelle, ce qu’accepte d’autant plus aisément Henri II que le pouvoir du comte de Flandre est un sérieux contrepoids face aux comtes de Namur et de Louvain. Vers 1012/1015, le souverain germanique lui remet même en fief Valenciennes et plusieurs îles de Zélande [5], Walcheren [6], Borssele [7], Noord-Beveland [8] et Zuid-Beveland [9],Wolphaartsdijk [10].

Vers 1012, il épouse en premières noces Ogive de Luxembourg fille de Frédéric de Luxembourg , comte en Moselgau

Après avoir fait épouser Adèle de France , fille du roi Robert II, à son fils le futur Baudouin V, il doit essuyer une révolte de ce dernier, qui s’est mis à la tête de barons mécontents. Baudouin IV est même chassé de son comté et doit se réfugier en Normandie. Avec le puissant appui de son protecteur, le duc Robert, il récupère néanmoins très rapidement ses possessions et en matant la rébellion et en soumettant son fils à Audenarde [11] le 12 septembre 1028.

Veuf, il se remarie en avril 1031 avec Éléonore de Normandie fille de Richard II, duc de Normandie, et de Judith de Bretagne .

Sous son gouvernement, Dunkerque est fondée. Bruges reçoit les premières libertés communales de Flandre et des murailles commencent à ceindre la ville de Lille. Baudouin IV a dû faire face au danger d’émiettement féodal, qui avait frappé à un niveau de maillage plus lâche tout l’empire carolingien au siècle précédent.

Il imposa également la Trêve de Dieu dans les diocèses d’Arras et de Tournai. Baudouin IV est le véritable fondateur de la puissance flamande dans ses limites historiques.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Baudouin IV de Flandre/ Portail de la Région flamande/ Comte de Flandre

Notes

[1] Le comté de Guînes fut l’un des premiers grands comtés qui devinrent héréditaires sous les Carolingiens

[2] Hesdin est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

[3] Saint-Pol-sur-Ternoise est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Nord-Pas-de-Calais. La commune est le siège de la Communauté de communes des Vertes Collines du Saint-Polois. Ce fut une ville de l’ancienne province d’Artois.

[4] Le duché de Basse-Lotharingie est la partie nord de la Lotharingie. Avec le temps, il sera appelé duché de Lothier.

[5] La Zélande est une province maritime du sud-ouest des Pays-Bas, bordée à l’ouest par la mer du Nord, au sud par la frontière belge, à l’est par le Brabant et au nord par la Hollande-Méridionale.

[6] Walcheren est une ancienne île zélandaise, aux Pays-Bas. De nos jours, c’est une presqu’île limitrophe de Borsele et Goes, communes de Zuid-Beveland. Elle est bordée par la mer du Nord, l’Escaut occidental et le Veerse Meer.

[7] Borssele est un village de la commune néerlandaise de Borsele, sur la presqu’île de Zuid-Beveland, en Zélande.

[8] Beveland-Nord1 (en néerlandais : Noord-Beveland) est une commune, anciennement une île et une région de polders de près de quatre cents ans et le cœur de la Zélande entourée par l’Escaut oriental, la mer du Nord et le Veerse Meer, L’île possède, à De Banjaard, la plus large plage de la mer du Nord. Beveland-Nord est la plus récente des îles zélandaises. Beveland-Nord est statistiquement la commune la plus ensoleillée des Pays-Bas.

[9] Beveland-du-Sud (en néerlandais : Zuid-Beveland) est une ancienne île, aujourd’hui une presqu’île, située dans la province de Zélande, dans le sud-ouest des Pays-Bas.

[10] Wolphaartsdijk est un village de la commune de Goes, dans la province néerlandaise de Zélande. Il se trouve non loin du hameau Oud-Sabbinge. Le village s’appelait initialement Oostkerke, puis a été rebaptisé du nom de l’ancienne île sur laquelle il se trouve.

[11] Audenarde (Oudenaarde en néerlandais) est une ville néerlandophone de Belgique, située en province de Flandre-Orientale. La ville est située au sud de Gand, sur les rives de l’Escaut.