Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eudes d’Orléans

samedi 14 mai 2022, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2013).

Eudes d’Orléans (vers 770/790-834)

Comte d’Orléans à partir de 821

Eudes d'Orléans Comte d'Orléans à partir de 821

Il serait le fils de Waldrade de Wormsgau et d’ Adrien d’Orléans comte palatin du Rhin [1], fils de Gérold 1er de Vintzgau et de Emma d’Alémanie.

Il épouse Engeltrude de Fézensac , fille du comte Leuthard 1er de Paris.

Il meurt au cours d’un combat contre Matfried d’Orléans associé au comte Lambert 1er de Nantes.

P.-S.

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail de la monarchie/ Comte d’Orléans

Notes

[1] La dignité de comte palatin du Rhin tire son origine de la dignité plus ancienne des comtes palatins de Lotharingie. Le titre apparut à la mort de Hermann II, comte palatin de Lotharingie de la dynastie des Ezzonides ; sa veuve Adélaïde de Weimar-Orlamünde apporta alors la dignité de comte palatin en dot à son nouvel époux Henri II de Laach. L’Empereur à cette occasion s’assure d’en réduire le pouvoir, afin d’éviter l’émergence d’une dynastie rivale comme ce fut le cas avec les Ezzonides. Le titre fut assorti d’un territoire dont l’extension se modifia au cours des siècles, le Palatinat du Rhin. Les comtes palatins du Rhin étaient également les premiers électeurs du Saint Empire avec la charge d’archi-sénéchal d’Empire, d’où leur nom d’Électeur palatin. En 1214, la dignité échut à la maison de Wittelsbach en la personne de Louis 1er de Bavière à partir duquel elle devint de fait héréditaire. Cette maison transmit à plusieurs branches collatérales le titre assorti de possessions familiales.