Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Ferréol de Besançon dit saint Ferréol

Ferréol de Besançon dit saint Ferréol

vendredi 14 août 2020 (Date de rédaction antérieure : 25 février 2012).

Ferréol de Besançon dit saint Ferréol (mort en 212)

La prédication de Saint Ferréol et Saint Ferjeux, par Charles-Joseph Natoire, Cathédrale Saint-Jean de Besançon

Il est considéré comme le fondateur de l’Église de Besançon et le premier évangélisateur de la région de Franche-Comté, avec son frère le diacre [1] Saint Ferjeux.

Vers la fin du 2ème siècle, selon la tradition, l’évêque Saint Irénée de Lyon, disciple de Saint Polycarpe de Smyrne, lui-même disciple de Jean l’apôtre envoie deux prêtres évangélisateurs, Saint Ferjeux et son frère Saint Ferréol originaires d’Athènes en Grèce fonder l’église catholique romaine de Vesontio [2] et évangéliser la Séquanie Gallo Romaine [3].

Ils s’installent dans une grotte d’un village, qui a ainsi pris le nom de Saint-Ferjeux [4] d’où ils mènent leur action.

Ils sont tous les deux martyrisés le 10 juin 212 et décapités sur ordre du gouverneur Romain Claude qui voit dans leur action chrétienne une source de trouble public. Saint Ferjeux et saint Ferréol deviennent les saints patrons de Besançon.

Cette tradition renvoie sans doute à des réalités du début du 6ème siècle, à un moment où les communautés chrétiennes s’affirmaient et se donnaient une identité locale. Il faut donc penser que la christianisation de la cité des Séquanes [5] se fit plus tardivement que ne le dit la tradition, après la conversion de Constantin.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Saint Ferréol et saint Ferjeux de Besançon/ Portail de la Franche-Comté/Catégories : Personnalité du IIIe siècle/ Histoire de la Franche-Comté

Notes

[1] Fonction créée par les Apôtres pour se décharger des soucis matériels. Ainsi, le diacre est chargé de distribuer les aumônes à leur place. Peu à peu, il assiste le prêtre dans des tâches spirituelles telles que la distribution de l’eucharistie et le baptême. Saint Etienne a été le premier diacre.

[2] Besançon

[3] Franche-Comté actuelle

[4] actuel quartier de Besançon

[5] Les Séquanes étaient l’un des peuples gaulois de l’est de la Gaule. Ils s’opposaient à leurs voisins Éduens au sud-ouest. Ils contrôlaient un vaste territoire correspondant aujourd’hui à la majeure partie de la Franche-Comté, entre la Saône, la Bresse, le Jura, les Vosges et le Sundgau qui leur fut enlevé peu avant l’intervention de César par Arioviste. Leur capitale était Vesontio (Besançon)